Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Histoire de la ville d'Halluin (Nord). Regard sur le passé et le présent.
  • : Publication relative à l'histoire de la ville d'Halluin 59250. Regard sur le passé et le présent.
  • Contact

Texte Libre


Vous pouvez
retrouver sur ce blog,

90 volets concernant les évènements

de la Guerre 1914 - 1918

et Halluin.

38 volets concernant les évènements

 de la Guerre 1939 - 1945

et Halluin,


ainsi que 30 volets consacrés à

La Libération d'Halluin en Septembre 1944.

unc.halluin.free.fr

marins.halluin.neuf.fr

1 volet sur l'Afghanistan et Halluin

3 volets concernant les évènements

de la Guerre du Vietnam

(1963 - 1975

 


4 volets concernant les évènements

de la Guerre d'Algérie
(1954 - 1962)

et Halluin

3 volets concernant les évènements

de la Guerre d'Indochine
(1946 -1954)

et Halluin

1 volet sur Les Colonies et Halluin

2 volets concernant les évènements

de la Guerre 1870 - 1871

et Halluin


2 volets concernant les évènements

des Guerres de Crimée (1854 -1856)
 d'Italie (1859)

et Halluin

Trois Grognards Halluinois de l'Empire,
Historique Militaire.

 

 

11 volets concernant l'Histoire

d'HALLUIN de 1850 à 2000.

 

 

Les Maires d’Halluin… en chiffres depuis la Révolution.

 

brandodean.over-blog.org/article-les-maires-de-la-ville-d-halluin-en-chiffres-depuis-la-revolution-

 

Elections Municipales d’Halluin depuis 1789, et diverses depuis 2000.

 

(1789 à 1957) brandodean.over-blog.org/article-5718533.html

 

(1957 à 1992) brandodean.over-blog.org/article-5718593.html

 

(1992 à 2007) brandodean.over-blog.org/article-5718818.html 

 

(Mars 2008 à ce jour) brandodean.over-blog.org/article-18082602.html  


Recherche

Texte Libre


Musique Classique - Opéra :

 
musiclassics.fr

radioclassique.fr

evene.fr

deezer.com/fr/music/maria-callas

deezer.com/fr/music/montserrat-caballé

deezer.com/fr/music/régine-crespin

deezer.com/fr/music/jessye-norman

deezer.com/fr/music/barbara-hendricks

deezer.com/fr/music/julia-migenes

deezer.com/fr/music/cécilia-bartoli

deezer.com/fr/music/natalie-dessay

deezer.com/fr/music/enrico-caruso

deezer.com/fr/music/luciano-pavarotti

deezer.com/fr/music/placido-domingo

deezer.com/fr/music/josé-carreras

deezer.com/fr/music/ruggero-raimondi

deezer.com/fr/music/roberto-alagna

deezer.com/fr/music/andrea-bocelli


Chansons Françaises et Etrangères :

deezer.com/fr/music/jacques-brel

deezer.com/fr/music/johnny-hallyday

deezer.com/fr/music/florent-pagny

deezer.com/fr/music/michel-sardou

deezer.com/fr/music/alain-bashung

deezer.com/fr/music/alain-souchon

deezer.com/fr/music/francis-cabrel

deezer.com/fr/music/daniel-balavoine

deezer.com/fr/music/mylene-farmer

.deezer.com/fr/music/Jean-louis-murat

deezer.com/fr/music/serge-gainsbourg

deezer.com/fr/music/etienne-daho

deezer.com/fr/music/juliette-greco

deezer.com/fr/music/charles-aznavour

deezer.com/fr/music/elvis-presley

deezer.com/fr/music/michael-jackson

deezer.com/fr/music/seal

deezer.com/fr/music/phil-collins

deezer.com/fr/music/sting

deezer.com/fr/music/elton-john

deezer.com/fr/music/prince

deezer.com/fr/music/georges-brassens

deezer.com/fr/music/eddy-mitchell

deezer.com/fr/music/gilbert-becaud

deezer.com/fr/music/edith-piaf

deezer.com/fr/music/patrick-bruel

deezer.com/fr/music/charles-trenet

deezer.com/fr/music/serge-lama

deezer.com/fr/music/daniel-guichard

deezer.com/fr/music/yves-simon

deezer.com/fr/music/francis-lalanne

deezer.com/fr/music/bob-dylan

deezer.com/fr/music/leonard-cohen

deezer.com/fr/music/joan-baez

deezer.com/fr/music/madonna

deezer.com/fr/music/claude-francois

deizer.com/fr/music/dalida

deezer.com/fr/music/michel-polnareff

deezer.com/fr/music/julio-iglesias

deezer.com/fr/music/celine-dion

deezer.com/fr/music/pascal-obispo

deezer.com/fr/music/yannick-noah

deezer.com/fr/music/christophe-willem

.deezer.com/fr/music/christophe-maé

deezer.com/fr/music/abba

deezer.com/fr/music/boney-m

deezer.com/fr/music/the-doors

deezer.com/fr/music/U2

deezer.com/fr/music/indochine

deezer.com/fr/music/the-beatles

deezer.com/fr/music/the-rolling-stones


Clips :

muzika.fr/clip/47463 Frank Sinatra

muzika.fr/clip/20885 Jean Ferrat

 
muzika.fr/clip/41954 Joe Cocker

muzika.fr/clip/51584 The Platters

muzika.fr/clip/18463 Renaud

muzika.fr/clip/19431 Jacques Dutronc

muzika.fr/clip/28079 Lionel Richie
 
muzika.fr/clip/48464 Tina Turner

muzika.fr/clip/22835 Jeanne Mas

muzika.fr/clip/51596 Erros Ramazzotti 

muzika.fr/clip/23966 Desireless

muzika.fr/clip/48940 Barry White

muzika.fr/clip/49235 Renan Luce

muzika.fr/clip/58832 Julien Doré

muzika.fr/clip/44811 Bob Marley

muzika.fr/clip/14192 Guy Béart

muzika.fr/clip/13583 Sylvie Vartan

muzika.fr/clip/39275 Nolween Leroy

muzika.fr/clip/36603 Raphaël

muzika.fr/clip/25553 Carla Bruni

muzika.fr/clip/31477 Marianne Faithfull

muzika.fr/clip/13000 Julien Clerc

muzika.fr/clip/23466 Gérald De Palmas

muzika.fr/clip/21314 Laurent Voulzy
  
muzika.fr/clip/62205 La Grande Sophie

muzika.fr/clip/49894 Nana Mouskouri

muzika.fr/clip/55939 Benjamin Biolay

muzika.fr/clip/36342 Lynda Lemay

muzika.fr/clip/28148 Jimmy Somerville

muzika.fr/clip/10409 Barbara

muzika.fr/clip/17079 Vanessa Paradis

muzika.fr/clip/14795 Georges Moustaki

muzika.fr/clip/20983 Jane Birkin

.muzika.fr/clip/39741 Mike Brant

muzika.fr/clip/14004 Philippe Cataldo

muzika.fr/clip/38485 Diams

muzika.fr/clip/43495 Patrick Hernandez

.muzika.fr/clip/39790 Faudel

muzika.fr/clip/62183 Grégoire

muzika.fr/clip/10019 Mano Solo

muzika.fr/clip/61251 Abd Al Malik

muzika.fr/clip/51079 Barbra Streisand

muzika.fr/clip/17691 Serge Reggiani

muzika.fr/clip/18782 Christophe

muzika.fr/clip/20482 Claude-Michel Schönberg

muzika.fr/clip/28394 Cock Robin

muzika.fr/clip/59417 Bénabar

muzika.fr/clip/27718 Rose

muzika.fr/clip/15987 Gérard Manset

muzika.fr/clip/55433 Chris Rea

muzika.fr/clip/53098 Mika

muzika.fr/clip/29375 Corneille

muzika.fr/clip/39010 Clémence 

4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 06:41
Repost 0
Published by Brandodean - dans WEBLOGS
commenter cet article
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 07:12



On pouvait notamment lire ceci dans la presse régionale :

 

Réuni à Paris, l’Institut de France, chargé de répartir les dons de la Fondation Cognac-Jay, vient d’attribuer le premier prix pour le Nord, de 20.000 francs, à M. et Mme Delafosse-Canar qui demeurent à Halluin.

 

Originaire de Saint-Florent-sur-Cher dans le Berry, où il naquit en 1894, M. Henri-France Delafosse est le benjamin d’une famille de 13 enfants, fils d’un receveur buraliste qui se fixa à Halluin, avant la guerre, d’où il rejoignit en 1914, ses quatre frères appelés au service de la France.

 

Il fut incorporé sur sa demande, au 1er régiment de zouaves à Alger. En janvier 1915, il sollicita et obtint de rejoindre sur le front français, le premier régiment de marche des zouaves, dans les rangs duquel il combattit, sans interruption, jusqu’au 17 juillet 1918.

 

Il fut cité deux fois à l’ordre de son régiment et une fois à l’ordre de l’armée. Ses hauts faits lui valurent de recevoir non seulement la croix de guerre avec palme, mais l’attribution de la médaille militaire pour sa brillante conduite durant les 42 mois qu’il passa au front. .

 

Après sa démobilisation, il put reprendre son ancien emploi à Halluin, et il fut nommé caissier, puis fondé de pouvoirs de la succursale du Crédit du Nord.

 

Plus tard, il épousait Mlle Rose-Marie Canar, neuvième enfant d’une très honorable famille ouvrière. Le mariage eut lieu à la mairie et à l’église Saint-Hilaire d’Halluin le 10 décembre 1920.

 

En 1921, son état de santé s’étant aggravé, il passa une visite au Centre de Réforme de Lille, où on lui reconnut une invalidité définitive, pour une intoxication par les gaz ypérite.

 

Aussi l’hiver et ses brumes sont-ils toujours pénibles pour cet homme de bien, un homme solide et optimiste qui va droit son chemin, qui n’a qu’un but, une ambition : élever dignement sa nombreuse famille.

 

En 1924, son excellente réputation, ses capacités professionnelles et l’estime générale dont il jouissait à Halluin, le firent choisir par le Conseil d’administration de la Banque Scalbert à Lille, qui lui confia le soin de diriger l’agence qu’elle fondait à Halluin.

 

Dès octobre 1921, une première naissance, celle d’une petite fille, vient apporter la joie à leur foyer. Puis se succédant à 12 et 18 mois d’intervalle, les bébés vinrent les uns après les autres et, le 17 juillet 1935, c’est la naissance d’un petit garçon, qui vint porter à onze, le nombre de leurs enfants.

 

Nommons-les : Geneviève 15 ans, Roger 13 ans, Jacques 12 ans, Thérèse 10 ans, Jeanne 9 ans, Jean 8ans, Paul 6 ans, Rosette 5 ans, Marcel 3 ans, Bernard 2 ans et Michel 1 an.

 

A les voir, chacun de ces petits, bien élevés, bien soignés, bien constitués et bien portants, on est obligé de reconnaître avec quel dévouement et quelle abnégation, la maman veille sur eux.

 

Mme Delafosse-Canar s’est vue successivement décerner par le gouvernement de la République, les médailles de bronze, d’argent et d’or de la Famille Française, en récompense de sa conduite héroïque sur le champ d’honneur de la maternité.

 

Vous pourriez supposer que M.  Delafosse, le lauréat, limite justement sa tâche à sa profession et sa maisonnée. Ce serait mal connaître cet homme aimable qui trouve le temps d’être présent dans les comités de nombreuses sociétés locales ; notamment vice-président du groupe des mutilés, il partage encore son activité entre le Conseil d’administration de la Société de secours mutuels des anciens sous-officiers et le secrétariat de l’Union des familles nombreuses qu’il assume depuis plusieurs années.

 

En ces temps où la vertu semble si rare, l’exemple de cette admirable famille est suffisamment éloquent pour que nous le signalions à nos lecteurs et pour nous réjouir du choix si heureux de l’Académie Française.

 

(Archives, Presse Régionale Décembre 1936).

 

LIENS :  La Guerre 1914 - 1918 - Halluin (22) Henri-France Delafosse, Zouave Halluinois de la Grande Guerre... pendant 42 mois.

La Guerre 1914 - 1918 - Halluin (70) Des Tranchées de 14-18, à l'Etat-Major du Maréchal Foch.

La Guerre 1914 - 1918 - Halluin (56) L'Halluinois Henri-France Delafosse fait Chevalier de la Légion d'Honneur à titre Militaire. 

L'Halluinois Henri-France Delafosse, un homme de "Devoir"

 

Repost 0
Published by Brandodean - dans WEBLOGS
commenter cet article
29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 21:28



Le projet révolutionnaire il y a quinze ans est devenu un petit quartier dans la ville.


Il devait accueillir une école mais le terrain à la lisière du Mont d'Halluin et de la cité du Vieux Moulin abritera finalement un foyer pour personnes handicapées mentales.


Nous sommes en 1993, Alex Faidherbe est maire d'Halluin et les Papillons Blancs cherchent un endroit pour un projet ambitieux : construire des logements en milieu ouvert et en ville, plutôt que dans un château clos avec grand parc et isolement assuré.


«  J'ai vu ma grand-mère s'occuper d'un mongolien jusqu'à son dernier souffle, confie Alex Faidherbe, le maire de l'époque, et avec mon épouse nous participions à la collecte des Papillons Blancs. Comme je voulais que ce terrain est une vocation sociale, la création du foyer Altitude est venue à point nommé ».


Opportunité mais pas vraiment consensus : «  Un tout petit nombre de personnes se sont opposées de façon virulente contre l'arrivée du foyer, même si ce n'était pas l'avis général des habitants du Mont d'Halluin, se souvient le maire de l'époque. Nous avons modifié l'entrée qui se trouve vers la cité du Vieux Moulin grâce à Notre Logis qui a accepté ».


En 2003, un portail a été mis pour fermer le foyer la nuit, pour éviter les intrusions de l'extérieur.


« C'est la contre partie d'être ouvert,
constate la directrice arrivée depuis un an, Brigitte Leclercq, mais il faudrait une campagne de sensibilisation dans la ville pour que les gens sachent, par exemple, que laisser des crottes de chiens peut être dramatique pour les personnes handicapées susceptibles de les ingérer.  »

 
Mais la vie est tranquille, à part un habitant qui collectionne les papiers et parfois les courriers... Altitude est une réussite. Ses 44 habitants, dont la plupart sont présents depuis le début, vieillissent tranquillement.


Halluin, sa municipalité, ses associations, la MJC, ont créé des liens, tissés des relations pour que les personnes handicapées ne restent pas à l'écart. La formule a fonctionné, il faut maintenant qu'elle dure.

 
(Archives, VdN 16/5/2009).

 

Jour anniversaire ce 16 mai 2009

Pour les quinze ans du foyer Altitude, les résidants ont pu assister au baptême de leur géant : Patronaile le Pilote, en présence du maire, Jean-Luc Deroo, et de l'adjoint à la vie associative et aux fêtes, Jean-Claude Klimanek.

L'anniversaire du foyer pour adultes handicapés mentaux était jour de fête pour les quarante-quatre résidants permanents, ainsi que pour leurs parents.


Animations, ateliers, survol du site en avion pour deux privilégiés, et surtout le baptême du géant... Les résidants ont pu choisir le prénom de celui qui les accompagnera désormais lors des carnavals qu'ils affectionnent tellement.

Des résidants depuis quinze ans

Patronaile le Pilote, un aviateur : quoi de plus normal, finalement, dans le cas d'un foyer nommé Altitude... Pour beaucoup, l'anniversaire de ce foyer correspondait à leurs quinze ans de résidence au 31, cité du Vieux-Moulin.


Un parent explique : «  Ma fille a vu les plans et l'on devait venir toutes les semaines pour observer l'avancée des travaux ».


Des parents tout aussi émus et fiers que leurs grands enfants, qui accompagnaient le DJ aux sons des maracas et tambourins. Et ce n'est pas la pluie qui s'était conviée à la fête qui leur a gâché ce bel anniversaire...


Rappelons, malheureusement, le manque de moyens dont souffre ce type de structures : cinq places d'accueil d'urgence sont réservées qui, face à la pénurie d'offres, sont toujours occupées.


(Archives, VdN, 21/5/2009).


H i s t o r i q u e


La première pierre du foyer-logement pour personnes handicapées a été posée le 19 juin 1993.


A l’époque, M. Gilbert Hannicot, qui était le vice-président de l’association des Papillons Blancs expliquait le choix du nom « Altitude » pour ce foyer :


« C’est un nom, un mot qui exprime beaucoup de choses. Il est le plus proche de la démarche qui caractérise notre action.


En effet, notre désir est d’essayer d’élever les handicapés vers un mieux, de tenter de leur faire surmonter leur handicap. D’ailleurs les personnes qui vivront au centre pourront y rester à vie. Nous espérons qu’un certain nombre d’entre elles voient une amélioration de leur état et puissent passer une autre étape de leur vie dans un autre lieu ».


Le foyer commença à fonctionner en avril 1994, suivie de l’inauguration officielle d’ « Altitude » qui s’est déroulée le 15 octobre 1994, et la présence de nombreuses personnalités montre bien tout l’attachement et la passion qu’a suscités le projet :


Jacques Donnay, président du Conseil Général, Guy Allouche, sénateur qui représentait le Conseil Régional, Christian Vanneste, député de la circonscription, Henri Desmettre, Conseiller Général, et Alexandre Faidherbe, Maire d’Halluin. 


Il faut ajouter les partenaires techniques et financiers comme Notre Logis qui a construit les bâtiments locatifs, selon des normes très strictes permettant d’accueillir les « Papillons Blancs ».


C’est tout à l’honneur de cette association d’avoir réussi à mobiliser autour du projet les énergies des Elus locaux, départementaux et régionaux.


L’enjeu était de taille, puisqu’à cette époque le Nord Pas-de-Calais manquait cruellement de lieux d’accueil adaptés aux adultes victimes de troubles mentaux.Les résidants du foyer « Altitude » sont souvent trop atteints pour travailler dans un Centre d’Adaptation par le Travail, mais la plupart sont suffisamment autonomes pour prendre en main leur vie quotidienne.


En 1994,
32 pensionnaires occupés ce lieu de vie, où on y trouve des services adaptés : restauration, hébergement, suivi administratif, animations en atelier. Pour les soutenir, une équipe de 25 professionnels aux compétences diverses (éducateurs spécialisés, animateurs socio-éducatifs, psychologues, aides médico-psychologiques, maîtresses de maisons) travaille dans l’établissement. 

 

(Archives et Synthèse, D.D., Magazines Municipaux).

 

En ce mois de Mai 2010…

La directrice de l'établissement, Brigitte Leclercq, a profité du 16e anniversaire du Foyer pour inaugurer une nouvelle salle, dédiée à l'esthétisme.

« Ce salon permettra de renforcer la dignité et de travailler l'image de soi », assure Stéphanie Dedrie, responsable de la salle. Un fauteuil, un miroir et quelques produits de beauté... Les résidants et résidantes qui souhaitent être coiffés, maquillés ou chouchoutés pourront prendre rendez-vous gratuitement.

Ce samedi après-midi, sept résidantes ont demandé à être maquillées. Elles ont ensuite exécuté plusieurs danses orientales, sous les applaudissements de leurs amis, de leur famille et du personnel du foyer. L'animatrice Edith André regarde avec tendresse ses protégées :  

 

« Elles s'éclatent, elles s'extériorisent. » Quelques spectateurs ont même fini par rejoindre la piste. Le public pouvait également visiter l'exposition sur le conte préparée par quelques résidants du foyer. « Ils sont fiers de montrer leur travail. Certains l'expriment par des mots, pour d'autres ça se voit sur leur visage », analyse l'animatrice.

 

L'accompagnement proposé par le centre prend la forme de diverses activités : sport adapté, sorties et spectacles, gym douce, art plastique, percussions... Le foyer de vie est une résidence sans grille, ouverte sur l'extérieur : il forme un petit quartier dans la ville. L'établissement compte 45 salariés pour 44 résidants permanents.

 

« Presque du "un pour un" », souligne Brigitte Leclercq. Pourtant, la directrice souhaiterait davantage de financements du conseil général, « pour améliorer la qualité de vie des résidants et faire face aux nouveaux défis ». L'augmentation du nombre de personnes âgées fait partie de ces challenges : à Altitudes, la moyenne d'âge est de cinquante ans.

 

En 2005, le foyer s'est doté d'une unité pour personnes vieillissantes. Cette structure accueille sept personnes, qui bénéficient d'une surveillance accrue.

 

Le foyer de vie Altitude est géré par Les Papillons blancs Roubaix-Tourcoing. Cette association, créée en 1962 par des parents d'enfants handicapés, regroupe aujourd'hui cinquante établissements et services, et vient en aide à 2 500 personnes en situation de handicap mental, dans 23 communes autour de Roubaix et Tourcoing.

 

(Archives, N.E.,28/5/2010).

 

Lien :   Deux Unités de Vie Alzheimer, créées à Halluin. 

 

 

Un malaise éclate au Foyer Altitude…

Le personnel du foyer de vie Altitude, une structure des Papillons Blancs qui accueille des adultes déficients mentaux, a adressé une pétition à sa direction et à différentes instances. Les salariés dénoncent de la souffrance au travail et des négligences. Un malaise latent.

Sur les 40 salariés du foyer de vie Altitude, situé cité du Vieux Moulin à Halluin, 37 ont pris part à la pétition adressée à la direction générale des Papillons Blancs ainsi qu'à la Direction départementale du travail et aux services de la médecine du travail.

 Du jamais vu dans cet établissement qui accueille une quarantaine de personnes souffrant de déficiences mentales et de pathologies associées. Une structure, ouverte depuis 1994, très impliquée dans la vie locale.

Les signataires dénoncent des difficultés relationnelles avec la direction du foyer en parlant notamment « d'autoritarisme », d'un « manque de confiance et d'écoute », de situations de « stress permanent ». Un ressenti qui fait également état de « manquements au fonctionnement de la structure » qui seraient liés au non-remplacement du personnel absent selon les représentants du personnel.

Un climat particulièrement sensible qui pèserait depuis de nombreux mois sur le moral des salariés selon M. Fanabella, délégué syndical CFTC : « Il y a une vraie souffrance au sein des équipes. La charge de travail devient de plus en plus importante, les horaires de plus en plus lourds. Le personnel ne sait plus faire face. Les familles peuvent en témoigner. » Des parents auraient signés la pétition.

Appelé à une polyvalence accrue, le personnel serait, selon M. Fanabella, de moins en moins disponible pour veiller sur les résidants de la structure. Des personnes vieillissantes pour certaines qui demandent un accompagnement plus poussé auquel les intervenants ne seraient pas formés.

Un médiateur extérieur pour renouer le dialogue


L'association familiale des Papillons Blancs de Roubaix-Tourcoing a pris connaissance de cette pétition et indique prendre ce malaise « très au sérieux ». La direction de l'association a répondu favorablement à la demande de médiation souhaitée par les représentants du personnel.

 

 L'association a fait appel à un cabinet privé, COPAS, spécialisé dans le conseil en pratiques sociales comme l'explique Maurice Leduc, directeur général des Papillons Blancs. « Il s'agit de faire une photographie objective des problématiques soulevées et d'avoir des préconisations. L'ensemble du personnel pourra s'exprimer durant cet audit dans le cadre d'entretiens individuels », indique Maurice Leduc.

 

Une rencontre est prévue mercredi prochain entre la direction, les délégués du personnel et les membres du CHSCT (Comité d'hygiène et de sécurité et des conditions de travail). « Nous ne sommes pas en conflit avec le personnel du foyer », insiste le directeur général.

 

 Sur les dysfonctionnements soulevés dans la pétition et les craintes exprimées autour du bien-être des résidants du foyer : « La prise en charge des personnes n'est absolument pas négligée. Le personnel a toujours fait preuve de responsabilité et accomplit un beau travail », assure Maurice Leduc qui souhaite une sortie de crise rapide dans le sens de « l'apaisement et du dialogue ».

 

(Archives, N.E., 11/12/2010).

 

Repost 0
Published by Brandodean - dans WEBLOGS
commenter cet article
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 07:09


La déchetterie (ou déchèterie... Les deux mots sont acceptès) située au bout de la rue de la Lys sera la première d'une série de quatre estampillées « nouvelle génération ». Répondant au développement durable, elle sera aussi une « épicerie des déchets » comme le souligne Paul Deffontaine, vice-président LMCU.


Avec son allure de mini-stade, la nouvelle déchetterie inaugure une nouvelle génération de déchetteries sur la communauté urbaine.L'équipement est classé, a reçu une autorisation préfectorale d'exploitation après enquête publique.


« Elle pourrait être ouverte physiquement à la fin du mois de mai »,
reconnaît Paul Deffontaine, vice-président LMCU en charge de la gestion des déchets ménagers, « mais il manque encore l'attributaire du marché, à savoir l'exploitant pour lequel l'appel d'offres devrait dévoiler ses réponses le 26 mai. L'analyse des candidatures se fera donc durant le mois de juin 2009. »


C
omme pour le CVE, sans exploitant, pas de fonctionnement. Et donc pas d'ouverture au public. « Si l'on tient compte d'éventuels recours ou référés déposés par les candidats malheureux, cela veut dire qu'on pourrait démarrer doucement l'ouverture au public pendant les grandes vacances d'été, au plus tard à la rentrée de septembre. »


On croise donc les doigts pour que les habitants(es) de la vallée de la Lys puissent en profiter dès le mois de juillet 2009.

 

Cette déchetterie a beau inaugurer une ère nouvelle et être suivie de 4 équipements du même type à Seclin, Haubourdin, La Madeleine et à la limite de Villeneuve d'Ascq et de la Pévèle, le règlement sera le même : gratuité pour tous les particuliers jusqu'à un maximum de 2 m³ par jour et elle sera payante pour les déchets industriels et les entreprises à l'exception des cartons.

Facile d'avoir un badge


En ce qui concerne l'obtention du badge qui permettra d'y accéder, la procédure sera simple :


« Lors de la première visite d'un particulier à la déchetterie, on lui remettra les formulaires nécessaires à l'obtention de ce badge. Ces formulaires, une fois remplis et envoyés, permettront de recevoir ce sésame une semaine plus tard par courrier. On pourra aussi obtenir ces formulaires en se rendant en mairie ou encore sur internet, sur le site de la communauté urbaine »,
précise Paul Deffontaine.


Cet équipement est doté de ce qui relève du développement durable (récupération d'eau de pluie, panneaux solaires, etc). Mais ce qui en fait sa spécificité, c'est ce que Paul Deffontaine qualifie d' « épicerie des déchets ». En effet, le tri y sera très affiné.

 
On y accueillera aussi bien les D3e (les déchets électroniques, électriques et électro-ménagers) ou encore les déchets de soins de risques infectieux. « En fait, on va multiplier les filières pour se placer vraiment dans ce souci de la valorisation des déchets, une ressourcerie a même été prévue pour les meubles, la vaisselle, etc », reprend Paul Deffontaine.


Il faut ajouter à cela le positionnement de cette déchetterie, à l'angle de la rue de la Lys et de la RD 191, aux confins d'Halluin et de Bousbecque, loin des centres villes, pour comprendre l'attrait et l'intérêt de cet équipement.


« C'est souvent difficile de trouver le bon endroit pour un bon emplacement, là c'est parfait »,
reconnaît le vice-président LMCU.


Si cette déchetterie fait partie d'un maillage communautaire de 17 équipements de la sorte pour permettre aux habitants de la métropole d'en atteindre une sans trop de difficulté, il faudra donc patienter jusqu'en juillet au plus tôt, septembre au plus tard.

 


(Archives, NE, 14/5/2009).

La déchetterie nouvellement construite au bout de la rue de la Lys, à proximité de la RD 191 et de Bousbecque, ouvrira donc bien en septembre comme nous l'avions indiqué précédemment et plus précisément le mardi 1e septembre 2009.


C'est la société Esterra qui a été désignée à l'issue d'un appel d'offres pour gérer cette structure communautaire.

La déchetterie sera ouverte aux habitants de la vallée de la Lys le lundi (et lundi férié) de 10h30 à 18h, du mardi au samedi de 7h30 à 18h, le dimanche de 8 à 13h et les jours fériés hors lundi, de 8 à 13h. Une carte d'accès sera délivrée suite au premier passage à la déchetterie, après avoir dûment rempli un document.


(Archives, N.E., 30/7/2009).

Ouverture Officielle le 1er septembre 2009.


La communauté urbaine prévoit 60 000 à 80 000 visites par an. Autant dire que le nouvel équipement est très attendu par les usagers de la Vallée de la Lys.


La mairie a annoncé officiellement l'ouverture de la déchetterie le 1er septembre 2009.

Début mai, Lille Métropole Communauté urbaine (LMCU) prévoyait plutôt courant juillet mais le décalage s'explique par les signatures officielles avec l'exploitant Esterra et l'installation de tout le matériel.


Située au bout de la rue de la Lys, au rond-point de Bousbecque, là où passent de très nombreuses voitures, la déchetterie devrait connaître un succès rapide. LMCU a investi 2 millions d'euros hors taxes avec un certain souci de l'environnement : un système de récupération d'eau de pluie permet d'arroser les espaces verts et de nettoyer les quais des bennes, et un capteur solaire sur la tour des gardiens s'occupera de chauffer l'eau des douches.


Par ailleurs, la pollution sonore sera atténuée pour les habitations proches avec un mur antibruit de 70 mètres de large et  4,5 mètres de haut.


Pour un premier dépôt, la carte n'est pas exigée mais elle deviendra obligatoire pour éviter aux voisins belges de venir mettre leurs déchets. À raison de 2 m³ par jour, les particuliers ne paient pas, au-delà, il faudra débourser 27,50 euros pour les déchets triés et 55 euros pour ceux en vrac. Une ressourcerie est prévue par les meubles ou l'électro-ménager.


Pratique : lundi (y compris lundi férié) de 10 h 30 à 18 h, du mardi au samedi de 7 h 30 à 18 h, dimanche et jours fériés (sauf lundi) de 8 h à 13 h.


Une carte d'accès (gratuite) sera nécessaire pour accéder à la déchetterie. Pour l'obtenir, il faut remplir une demande fournie lors du premier passage sur place. Le document est également disponible à l'accueil de la mairie, ou en le téléchargeant sur www.lillemetropole.fr ou www.esterra.fr


(Archives, VdN, 17/8/2009).
   


Les encombrants supprimés en 2010 ?

 

La première conséquence de l'ouverture de la déchetterie sera la suppression de la collecte des encombrants sur le secteur. Paul Deffontaine précise qu'on peut l'envisager à partir du second semestre 2010.


« On voudrait supprimer la collecte des encombrants d'autant que tout ce qui est issu de cette collecte part dans les décharges, rien n'est valorisé comme c'est le cas dans les déchetteries. »
Paul Deffontaine annonce la tenue d'un forum sur cette question. « Les encombrants ne suffisent plus aujourd'hui puisqu'il faut se rendre dans les déchetteries pour les produits dangereux comme les pots de peinture, les matériels électriques, etc », ajoute le vice-président LMCU.


Ainsi, dans cette nouvelle déchetterie d'Halluin, vous pourrez déposer de l'amiante ou des matériaux amiantés mais aussi tout ce que relève des D3e (télés, hifi, ordinateurs...), vous pourrez vous y débarrasser de pneus, de bouteilles de gaz ou encore de déchets ménagers spéciaux comme ceux qui présentent des risques infectieux.


En dehors des fosses, il existe des bornes pour récupérer des textiles (Le Relais), des huiles de vidange, etc
. « Tout a été étudié ici pour déposer le moins d'objets possible au sol afin d'éviter toute pollution », souligne Gilles Guiot, l'un des 3 salariés affectés à cet équipement, « l'objectif est bien de recycler pour créer aussi de l'emploi ».


Un local est même destiné à accueillir une ressourcerie pour différents objets (meubles...) et bibelots. « Cette ressourcerie concernera même des briques et des matériaux de construction réutilisables », termine Gilles Guiot.


(Archives, N.E., 2/9/2009).

C'est une bonne opération pour les Halluinois et les habitants des communautés de la vallée de la Lys, que cette déchetterie flambant neuve construite par la communauté urbaine, rue de la Lys qui a ouvert ses portes hier matin.


Paul Deffontaine, en charge de la gestion des déchets à la Communauté urbaine, Marie Deroo conseillère générale, Jean-Luc Deroo, maire d'Halluin et Jean-Pierre Brand, maire de Bousbecque ont inauguré le nouveau site hier matin, en accomplissant le tri de leurs propres déchets.


Il faut dire que dès l'ouverture les premières voitures et camionnettes commençaient à se présenter, gage d'une bonne fréquentation future de la déchetterie. LMCU prévoit près de 70 000 visiteurs par an.


Sur le site dont la gestion a été confiée à Esterra, Gilles Guillot, Halluinois qui a effectué une longue période à la déchetterie de Tourcoing a rejoint sa place grâce à l'intervention de Jean-Luc Deroo, qui avait émis le souhait qu'un professionnel habitant les lieux soit présent à l'accueil.


« Pour moi, ce n'est pas rien d'être ici, nous sommes bien soutenus par notre direction, qui nous a fait suivre une formation spécifique pour faire face à toutes les situations, comme le secourisme par exemple. explique Gilles Guillot. Nous devions être opérationnels dès l'ouverture. Tout ici sera axé sur le recyclage, nous possédons un local pour récupérer des encombrants qui peuvent avoir une deuxième ou une troisième vie. »


Marie Deroo, présente sur le site, signale que le ramassage des durs en début de mois sera assuré jusqu'à la fin de l'année, en attendant de trouver une solution qui convienne à tous les habitants.

Adoucir les nuisances

Pour adoucir les nuisances que peut provoquer la déchetterie aux riverains, un mur de 70 mètres de large et 4,5 de haut a été élevé.


Par ailleurs, LMCU a prévu un système de récupération d'eau, un capteur solaire pour l'eau chaude des douches du local du personnel.


Au total, cet équipement a coûté deux millions d'euros à la Communauté urbaine.

La déchetterie accueille, le lundi (même férié) de 10 h 30 à 18 h. Du mardi au samedi de 7 h 30 à 18 h. dimanche et jours fériés (sauf lundi de 8 h à 13 h).


Renseignements à la mairie ou sur : www.lillemetropole.fr ou www.esterra.fr)


(Archives, VdN, 2/9/2009).

La déchetterie plébiscitée…


Ouverte le 1er septembre 2009, la nouvelle déchetterie, rue de la Lys, à Halluin reçoit tous les satisfecit des Halluinois ... et de la population de la Vallée de la Lys.

 « Le samedi nous avons entre 150 et 200 passages, les gens apprécient ce nouveau service, et ils nous le font savoir ! », ne cesse de dire Gilles Guyot, employé sur le site. Demeurant à Halluin, Gilles est comme un poisson dans l'eau et il connaît une bonne partie de la population : « Cela facilite le contact, les remarques et la politesse ».


Pour David Leroy venu déposer des gravats samedi matin, « c'est un gain de temps énorme au niveau du trajet et de l'attente. Le site est bien situé, le système de carte est sympa, il y a une bonne signalisation et l'accueil est de premier ordre. »


Même réaction du côté de Anthime Willoqueaux : « la déchetterie à Halluin, c'est une très bonne chose. Les gars sont super, à chaque fois nous devions aller à Tourcoing et c'était pour moi une corvée. Maintenant cela se passe bien. »


De nombreuses remarques font part du gain important de temps et d'argent grâce à la proximité de cet équipement.
Il est exact que le balisage de la déchetterie est exceptionnel, le fléchage explicite, chaque matière à sa benne propre et une récupération de tous les objets pouvant avoir une deuxième vie est effectuée.

En conclusion la déchetterie trouve une approbation générale auprès de la population tant par le service rendu que part sa proximité.


(Archives, VdN, 23/10/2009).

 

Repost 0
Published by Brandodean - dans WEBLOGS
commenter cet article
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 06:29



On l'évoquait depuis plus d'une dizaine d'années. C'est désormais concret : le chantier du futur centre de secours et d'incendie intercommunal vient tout juste d'être lancé, à  la sortie de Bousbecque, en direction de Linselles.


Le permis de construire avait été déposé fin 2007 et le début des travaux annoncé pour le deuxième semestre 2008. C'est finalement ces jours derniers que les pelleteuses ont fait leur entrée sur le site du futur centre de secours et d'incendie de la Vallée de la Lys.


Le long de la rocade, en direction de Linselles, c'est sur ce terrain de 1,2 hectare (cédé pour le franc symbolique par la commune, suite au remembrement agricole) que s'érigera la future caserne intercommunale.


Outil performant


Alors que la plupart des nouveaux centres de secours s'implantent dans d'anciennes casernes, le projet bousbecquois va prendre vie dans un bâtiment neuf de 4 500 m², dont les façades devraient privilégier un bardage blanc et un revêtement en terre cuite. Le tout intégré à un espace verdoyant.


La bâtisse d'un étage sera dominée par une tour d'entraînement. Elle sera complétée par une piste d'atterrissage d'hélicoptère, une aire de manoeuvres extérieures et une salle de sports, pour un coût global estimé à 9 millions d'euros supporté en grosse partie par le conseil général.


Au total, près de 150 soldats du feu, professionnels et volontaires, seront accueillis dans ce centre de catégorie 5 pour des interventions vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Ils desserviront les villes de Deûlémont, Comines, Wervicq-Sud, Linselles, Bousbecque, Roncq et Halluin.


La caserne intercommunale se substituera donc aux cinq centres actuels du secteur : le centre professionnel de Comines et les quatre centres de volontaires d'Halluin, Roncq, Bousbecque et Linselles.


« Une concentration de moyens pour permettre une meilleure qualité d'intervention », résume le président du Département, Bernard Derosier.

Pour la mettre à l'épreuve, il faudra encore attendre la fin des travaux annoncée dans près de dix-huit mois. Mais avant cela, une cérémonie de première pierre concrétisera le démarrage tant attendu de ce projet, le 2 juillet 2009.


(Archives, VdN, 23/5/2009).


La première pierre


Sous une chaleur accablante, la première pierre du futur Centre d'Incendie et de Secours de la vallée de la Lys a été posée, ce jeudi 2 juillet 2009, à Bousbecque par Daniel Rondelære, 1er vice-président du conseil d'administration du SDIS du Nord et par les 5 maires des communes concernées.


Après la pose symbolique de la 1e pierre sur le chantier du futur centre d'incendie et de secours pour la vallée de la Lys, face au club hippique du Gros chêne à Bousbecque, le long du Bd de la Lys, les pompiers des 5 casernes (Halluin, Roncq, Bousbecque, Linselles, Comines), les diverses personnalités politiques comme les maires et les conseillers généraux (Marie Deroo, Jacques Houssin), le colonel Philippe Vanberselaert, chef du corps départemental, ont pris la direction de la salle des Jonquilles pour les interventions.


Jacques Rémory, président du syndicat intercommunal Lys Nord Métropole, 3e vice-président du conseil d'administration du SDIS du Nord, a rappelé


 
« Qu'avec les Weppes, la vallée de la Lys figure parmi les deux secteurs les plus difficiles pour assurer les secours dans les meilleurs temps d'intervention ».


L'exemple linsellois est éloquent, la commune étant desservie par trois centres (Tourcoing, Marcq-en-Baroeul, Comines) suivant l'origine de l'intervention géographique.



« Plus performant et pour un coût raisonnable »


Le maire de Bousbecque a été remercié pour avoir mis à disposition le terrain actuel pour l'édification de ce centre de secours intercommunal.


« Il sera très fonctionnel »,
a insisté Jacques Rémory qui a salué « le travail accompli par le SDIS du Nord avec le renforcement du personnel, les travaux d'entretien et de rénovation dans les centres de secours et le remplacement du matériel ancien par du matériel plus performant pour un coût raisonnable. »


Ce que devait détailler ensuite Daniel Rondelaere, remerciant la commune d'Halluin d'avoir accepté le regroupement :


 
« Le département du Nord compte plus de 4300 pompiers volontaires et 2600 professionnels. Depuis 5 ans, le SDIS du Nord a embauché près de 500 pompiers professionnels et 125 personnes dans les services administratifs.


 
En 2009, 7,7 millions d'euros ont été consacrés aux grosses réparations, 21 millions à la construction de nouveaux centres, 17,2 millions pour le matériel roulant (26 Véhicules de Secours Aux Blessés, 14 grandes échelles ces deux dernières années, des fourgons, etc), sans oublier l'augmentation du pouvoir d'achat des salariés du SDIS. »


Et de louer ce nouveau centre dans un nouvel environnement, félicitant le travail des pompiers.


(Archives, N.E., 3/7/2009). 

L I E N S :
  Le Centre de Secours des Sapeurs-Pompiers d'Halluin a 160 ans.

L'Association Halluinoise De Kapelle.

 

 

Le CIS opérationnel en janvier 2011…

 

 

A l'occasion de la cérémonie du 28 novembre 2010 (Ste Barbe), nous avons rencontré le Colonel Michaux, chef du groupement 2. Il fait le point sur le nouveau centre de secours de la vallée de la Lys qui sera opérationnel en janvier 2011 à Bousbecque (Nord).

 

Colonel Michaux, où en sont les travaux du nouveau centre de secours de la vallée de la Lys ?  La réception des travaux va se faire début décembre. Ensuite, il faudra installer tout le mobilier, les éléments techniques pour la transmission. Le centre de secours devrait être opérationnel en janvier. Dès que l'on est prêt, les pompiers vont s'y installer.

 

Justement, tous les recrutements ont été effectués ? Quels seront les effectifs ?  On augmente les effectifs professionnels. Aujourd'hui, ils sont 24 à Comines, ils seront entre 34 et 36 professionnels. Ensuite, tous les sapeurs volontaires de la vallée de la Lys sont les bienvenus. Près de 85 d'entre eux se sont positionnés pour rejoindre le nouveau centre. Quelques-uns sont encore indécis.

 

Y'a-t-il beaucoup de volontaires qui ne souhaitent pas continuer dans le nouveau CIS ?   Certains ont décidé d'arrêter. Nous respectons leur choix. Quelques-uns vont faire le choix d'intégrer d'autres centres de secours, comme ceux de Quesnoy ou de Tourcoing, pour des raisons géographiques. Mais la grande majorité s'est fortement impliquée dans ce projet.

 

Les volontaires n'ont-ils pas peur d'être simplement utilisés comme des appuis, des renforts des pompiers professionnels ?   Nous voulons utiliser toutes les ressources humaines disponibles. Ils sont totalement intégrés dans ce grand projet lancé par les élus et le SDIS. Nous avons besoin d'un potentiel de volontaires. Dans le cas de ce CIS, le fonctionnement sera un peu particulier.

 

Les volontaires ne seront pas que des renforts. On a adapté le dispositif pour qu'ils ne soient pas lésés. Les volontaires vont bien continuer à participer activement aux missions de secours. Et pour être opérationnel, on va leur demander de prendre leur garde au centre de secours.   

  

 (Archives, N.E., 30/11/2010).

 

 

Le CIS entre en fonction le 21 février 2011…

 

Près de la ferme équestre du Gros Chêne, à Bousbecque, la caserne de secours de la Vallée de la Lys est entrée en fonction ce lundi 21 février 2011, se substituant aux centres de secours de Comines, Halluin, Bousbecque, Linselles et Roncq.

 

Implanté sur plus de 4 000 m², le CIS (Centre intercommunal de secours) Vallée de la Lys regroupe 127 sapeurs-pompiers dont 90 volontaires, tous placés sous le commandement du Capitaine Bouet. Inauguration officielle : le 12 mars 2011.

 

Les volontaires qui viennent des centres de Roncq, Halluin, Linselles et Bousbecque seront sous la responsabilité de Sylvie Gevaert et de son adjoint Ghislain Delannoy. Ces effectifs seront amenés à être complétés dans le futur. Le CIS vallée de la Lys est ainsi prévu pour accueillir jusqu’à 54 soldats du feu professionnels.

 

(Archives, VdN, 22/2/2011).  

 

 

Inauguration du CIS Vallée de la Lys.

 

 

Opérationnel depuis le 21 février, le nouveau centre d'incendie et de secours de la vallée de la Lys a été inauguré samedi 12 mars 2011, en présence de Bernard Derosier, président du conseil général.

 

 

(Archives, N.E., 13/3/2011).

 

 

Lien :  http://www.nordeclair.fr/Locales/Halluin/2011/03/13/le-cis-vallee-de-la-lys-inaugure.shtml.

 

Repost 0
Published by Brandodean - dans WEBLOGS
commenter cet article
22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 06:06



Épargnée par la pluie, la quatrième édition du triathlon courte distance, organisé par l’OHS et la ville d’Halluin, a réuni les grands noms régionaux de la discipline, au port de plaisance, ce dimanche 17 mai 2009.

 

Pour cette édition 2009, qui a rencontré un très grand succès, on retiendra la victoire de la championne du monde amateur, et la participation de Philippe Cuvilier, handicapé visuel.

 

« Une très, très belle bagarre... » : C'est ce qu'annonçait au micro, l'animateur du triathlon d'Halluin. Parti de 25 concurrents il y a quatre ans, le rendez-vous a pris, ce dimanche, une nouvelle dimension avec plus de 170 concurrents (dont une vingtaine de femmes). Et parmi eux, tous les grands noms seniors et vétérans de la discipline, se disputant une place en championnat de France : jolie victoire pour la ville !


Après l'épreuve subsidiaire des 150 m à pied nus sur gravillons pour rejoindre la ligne de départ, les participants ont démarré le challenge par 1,5 km dans la Lys... à 15°C. Pas le temps de se plaindre de la température, après cinq allers-retours jusqu'au bras mort du cours d'eau, les sportifs ont quitté leur combinaison pour entamer 40 km à vélo. Vivement encouragés par un public de fervents amateurs et de proches disséminés le long du parcours, ils ont terminé par un « sprint » final spectaculaire de 2,5 km à pied.

 

Chez les féminines, Laurence Dejaeghere de l'OSM Lomme, championne du monde amateur longue distance en 2007, championne de France en 2007 et 2008, championne régionale, conserve son titre en s'imposant en 2h 11' 58'' devant sa partenaire de club Marie Delsart 2h 22'29''.

 

La championne régionale en vétéran est Corinne Debalaere du CHTI triatlille en 2h24'32''. Chez les hommes, le Dunkerquois Guillaume Gillodts conserve son titre de champion régional en 1h 55' 11'', suivi d'Emmanuel Renard TC Liévin 1h 56' 22'' et Gaëtan Delecroix TC Liévin 1h 57' 24''.

 

Philippe Cuvilier, handicapé visuel et son guide Hervé Woskowiak en vélo tandem prennent une très belle 78e place sur 146 participants en 2h25' 39''. L'Halluinois Jimmy Vansteenkiste, licencié au TC Hazebrouck prend la 96e place en 2h 31'48''.


Laurence Dejaeghere et Guillaume Gillodts, les champions régionaux, ont trouvé le circuit sélectif, avec beaucoup de vent : « L'organisation était parfaite ».

Le président de la ligue du Nord Pas de Calais Jean Michel Buniet a félicité les organisateurs concernant la sécurité et a remercié le personnel municipal, le cercle des nageurs halluinois, le club de plongée, le vélo club, le collectif de la Rouge Porte et l'OHS qui se sont mobilisés pour cette manifestation régionale.


Le maire Jean Luc Deroo a remercié tous ceux qui ont participé, la fédération française, les clubs, les sportifs :
« C'était une magnifique manifestation, le temps était présent. On est prêt pour l'année prochaine ».


Le premier adjoint à la vie sportive ne cachait pas sa satisfaction : « Tout le monde est heureux. D'année en année, cette compétition attire de plus en plus d'athlètes, c'est un sport complet que j'aime beaucoup. »


Chaque participant, après la remise des lots, ont été invités à répondre à un questionnaire dans le but d'améliorer s'il le faut la prestation.


(Archives et Synthèse D.D., VdN, N.E., Mai 2009).

La composition du Bureau en 2010 : Jean Marie Garcette président, Bruno Vansteenkiste, trésorier, Jérémy Dekeyser secrétaire, membres Patrick Lernould, Nicolas Voeten, Frédéric Garcette, Jimmy Vansteenkiste. J.L.

Contact : J.Vansteenkiste, 0625183502 www.halluintriathlon@overblog.fr

 

Historique…

 

Discipline olympique depuis les Jeux de Sydney en 2000, le triathlon attire de plus en plus d'adeptes. À Halluin, un club a vu le jour il y a moins d'un an. Il réunit une trentaine de membres et accueille volontiers les débutants.

 

Halluin Triathlon a été créé à l'automne 2009. « Le club est né d'un groupe de copains, licenciés dans différents clubs du département, et dont le noyau dur travaille dans un magasin de sport de Roncq. On s'est dit qu'il serait intéressant de monter un club dans la vallée de la Lys », explique Dimitri Vanhalwyn, l'un des membres de l'association.

 

Leurs recherches se sont tournées vers Halluin, dont les équipements - piscine et stade - leur permettraient d'organiser facilement des séances collectives d'entraînement. « Nous nous retrouvons les lundi et mercredi (21h-22h) pour nager, les mardi et jeudi (18h-20h) pour courir et le dimanche matin pour rouler en groupe », précise Dimitri.

Le club compte actuellement une trentaine de membres dont une féminine, parmi lesquels un tiers de débutants. Selon leur niveau de pratique, et leur motivation, les triathlètes s'engagent sur des épreuves de plus ou moins longue distance soit, pour chacun, environ six à sept triathlons par saison, auxquels s'ajoutent des courses à pied ou à vélo pour les plus mordus.

« Actuellement, trois de nos membres préparent l'Ironman d'Embrun (15 août), d'autres celui de Cambrai (29 août) », indique encore Dimitri qui, le 4 juillet à Chaumont, disputera avec Frédéric Garcette et Mathieu Joly les championnats de France de duathlon longue distance (course à pied 15km, vélo 75 km, course à pied 11 km).

En guise de mise en bouche, ils pourront s'aligner au départ du 5e triathlon courte distance organisé par la ville d'Halluin le dimanche 27 juin (14h30, rendez-vous au port de plaisance). S'il est sans doute ambitieux pour que les néophytes s'essayent à ce type d'effort dès cette année, Dimitri Vanhalwyn les encourage néanmoins à se lancer :

 

" Des gens se sont inscrits au club alors qu'ils n'avaient plus fait de sport depuis des années... » Triathlon d'Halluin : inscriptions et renseignements au service des sports, 03.20.28.83.58, ou sur le site www.ville-halluin.fr Blog du club Halluin Triathlon : www.halluintriathlon.fr

 

(Archives, N.E., 9/6/2010). 

 

 

Jérémy Dekeyser, nouveau président…

 

Jérémy Dekeyser succède à Jean-Marie Garcette à la tête du club Halluin Triathlon. Un club qui ne cesse de progresser, tant en termes de licenciés qu'au niveau de ses résultats.

 

Les licenciés d'Halluin Triathlon se sont réunis en assemblée générale. Créé en avril 2009, sous l'impulsion du premier adjoint à la vie sportive, Didier Delahousse, le club ne cesse de progresser et attire de plus en plus d'adeptes. Jean-Marie Garcette ayant décidé de se retirer de la présidence, Jérémy Dekeyser a été élu à l'unanimité.

 

Le nouveau président s'est félicité de l'ambiance et de l'enthousiasme qui règne au sein du club. « Les athlètes sont tous amoureux du sport, ils arrivent de différentes disciplines, le vélo, l'athlétisme, les arts martiaux... et pratiquent désormais trois sports en un », explique-t-il. Au niveau sportif, le club a participé à 200 compétitions, dont les plus importantes le triathlon halluinois au port de plaisance ou encore les Foulées halluinoises.

 

Les résultats sont très satisfaisants avec 25 podiums et quatre athlètes qualifiés pour les championnats de France de Duathlon. La palme revient à Dimitri Vanhalwyn, 36 ans, au club depuis sa création qui est champion de France de Duathlon en senior 4.

 

Pour cela, les sportifs ne ménagent pas leurs efforts, ils s'entraînent chaque semaine en partenariat avec le club d'athlétisme au stade Wancquet, à la piscine municipale pour la natation et les sorties à vélo se font le dimanche matin.

 

Pour 2011, le club, qui compte 36 licenciés, participera au brevet cyclo, fera une sortie en famille afin de mieux se connaître au Run and Bike de Wasquehal et prépare les championnats de France de Duathlon. Rens : Jimmy Vansteenkiste 03.20.23.11.05 ou 06.25.18.35.02. http://www.halluintriathlon.over-blog.fr

(Archives, 9/2/2011). 

 

Le triathlon main dans la main...

 

Dans une semaine, Katia participera à la nouvelle épreuve relais du triathlon d'Halluin. La seule fille du club Halluin triathlon s'entraîne sans relâche depuis plusieurs mois. Avec Alain Monsorez, son mari, qui partage la même passion. Rencontres…

 

(Archives, N.E., 9/6/2011).

 

 

Liens :  http://www.nordeclair.fr/Locales/Halluin/2011/06/19/le-triathlon-main-dans-la-main.shtml

 

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Tourcoing/actualite/Autour_de_Tourcoing/Halluin_Vallee_de_la_Lys/2011/06/18/article_pour-sa-sixieme-edition-le-triathlon-cou.shtml 

 

http://www.nordeclair.fr/Locales/Halluin/2011/06/27/la-chaleur-juge-du-triathlon.shtml

 

 

 

Repost 0
Published by Brandodean - dans WEBLOGS
commenter cet article
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 11:01



C’était un devoir, voulu et partagé par toute une population. Comme Bayonne le 29 mai, comme Aussonne le 30 mai, Halluin a rendu, le dimanche 11 juin 2006, un vibrant hommage au caporal-chef David Poulain, tué en mission le 20 mai 2006, en Afghanistan, à l’âge de 36 ans.

 

A chaque instant, à chaque geste de mémoire, l’émotion était palpable, les silences étaient insondables.

 

« David était fils d’Halluin, c’était un garçon qui rayonnait de paix. Il a choisi de représenter notre pays, ses valeurs, ses idéaux. Il est mort pour la France, il a droit à notre hommage », a affirmé Jean-Luc Deroo Maire d’Halluin, après avoir dévoilé en compagnie de ses parents, la stèle qui portera désormais le nom du militaire défunt.

 

« Le corps de David, repose à Aussonne, près de Toulouse, où il vivait, mais grâce au square qui lui est dédié, ici à Halluin, notre ville, nous pourrons venir nous recueillir auprès de lui », souligna Francis Poulain, le père de David, ancien adjoint au Maire.

 

Christophe Grassart son beau-frère, l’abbé Billaut, Christian Vanneste, Député du Nord et Yann Jounot, Sous-Préfet du Nord, surent tous trouver les mots pour rappeler les qualités professionnelles et personnelles du disparu.

 

Quant à son compagnon, Alain Pujol, il prononça des paroles particulièrement touchantes :

 

« David, ta mission est accomplie et à tous, je demande, de ne jamais oublier, à jamais, que l’important c’est d’aimer… ».

 

Poignante cérémonie à l’église Saint-Hilaire d’Halluin

 

Accompagnées par les porte-drapeaux, la famille de David Poulain et les personnalités ont participé, ce 11 juin 2006, à une célébration religieuse qui figrea d’émotion l’église Saint-Hilaire.

 

Profond recueillement au monument aux morts d’Halluin


Rue de la Libération, lors d’une cérémonie rythmée par l’Harmonie municipale pas mois de douze gerbes furent déposées, notamment par le Sous-Préfet Yann Jounot et le député Christian Vanneste.

 

Au square « David Poulain » : gravé à tout jamais


Avant le lâcher de ballons symbolique, Jean-Luc Deroo avait confié à Alain Pujol la Médaille de la Ville, attribuée à David Poulain.

 

La photo du militaire défunt, amenée par les élus du CMEJ, a trouvé place près de la stèle, au square situé à l’angle des rues Pasteur et Gustave Desmettre. Le 1er RPIMa était représenté ainsi que plusieurs dizaines d’associations patriotiques.

 

Sur cette stèle sont gravés ces mots :

 

Ville d’Halluin, à la mémoire du Caporal-chef David Poulain, 1er RPIMa, Mort en Mission en Afghanistan, le 20 Mai 2006.

 

Hommage à Bayonne :

Des honneurs militaires impressionnants.

 

Michèle Alliot-Marie, Ministre de la Défense, a présidé la cérémonie rendant hommage au caporal-chef David Poulain et à l’adjudant Joël Gazeau. Tous deux appartenaient au 1er RPIMa, dont le chef de corps et le Colonel Grégoire de Saint-Quentin.

 

Hommage à Aussonne :

Jusqu’à sa dernière demeure…

 

Lysiane Maurel, le Maire d’Aussonne s’est adressée à la famille et aux personnalités, après le dévoilement d’une plaque où il est inscrit ces mots :

 

Aussonne, à la mémoire du Caporal-chef  David Poulain, 1er RPIMa, Mort au Champ d’Honneur en Afghanistan, le 20 Mai 2006.

 

Puis le transport du cercueil de David Poulain s’effectua jusqu’au cimetière de son village d’adoption.

 

(Archives Magazine municipal d’Halluin Juillet 2006).

 

 

En 2003, l’assemblée générale des Nations Unies adoptait, par un vote solennel, la proposition d’instituer une journée internationale du souvenir des militaires de tous les pays tombés au service de la paix dans le monde.

 

L’association la Fraternelle Internationale des Casques Bleus et Actions Humanitaires a choisi le 29 Mai de chaque année pour cette manifestation. Le 29 Mai est en effet la date d’inauguration du « Mémorial National des Soldats de la Paix » inauguré le 29 Mai 1998 à Lille-Lambersart.

 

 

Hommage, ce jeudi 20 mai 2010

 

C'est à partir de 17 h 45, au square qui porte son nom (à l'angle des rues Gustave-Desmettre et Louis-Pasteur), qu' un hommage sera rendu au caporal-chef David Poulain, le jeune Halluinois décédé le 20 mai 2006 en Afghanistan.


L I E N :  Les Lieux Halluinois de Recueillement.

Repost 0
Published by Brandodean - dans WEBLOGS
commenter cet article
18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 21:24


Né à Morbecque (Nord) le 12 mars 1918, M. Alphonse Lacante est décédé le 20  mai 1998 à Tourcoing (Nord). Il était âgé de 80 ans et père d’une nombreuse famille.

 

Durant plus de quarante-trois ans, il a toujours enseigné dans la même école privée du Sacré-Cœur, rue Marthe Nollet à Halluin, accueillant des centaines et des centaines d’enfants. A ce titre, il était titulaire de la croix de l’enseignement diocésain.

 

Mais Alphonse Lacante s’est aussi distingué dans le monde associatif et a occupé durant plus de trente ans le poste de trésorier puis de vice-président de l’amicale halluinoise des anciens combattants des 2 guerres (U.N.C.).

 

Ancien combattant et prisonnier de guerre, il était titulaire de la Croix du Combattant, la Croix de l’Europe, le Mérite U.N.C. argent.

 

Ses funérailles se sont déroulées le mardi 26 mai 1998, en l’église Saint-Hilaire, suivies de l’inhumation au cimetière d’Halluin.

 

(Archives D.D. Presse 1998).

L i e n s :  Mademoiselle Yvette Vanhoutte, l'institutrice et la "canne blanche" halluinoise.

La Guerre 1939 - 1945 - Halluin (25) Amicale des Combattants des 2 Guerres, U.N.C. Halluin - Liste des 39 - 45 (1).

La Guerre 1939 - 1945 - Halluin (25 Bis) Amicale des Combattants des 2 Guerres, U.N.C. Halluin - Liste des 39 - 45 (2) suite et fin.

La Guerre 1939 - 1945 - Halluin (29) La fusion de l'Amicale des anciens combattants de 1914 - 1918 avec celle des anciens combattants de 1939 - 1945.

La Guerre 1939 - 1945 - Halluin (30) Pierre Desprez fondateur de l'Amicale des anciens combattants UNC 39-45.

La Guerre 1939 - 1945 - Halluin (38) Julien Demeulenaere et René Descamps deux figures combattantes halluinoises.

Repost 0
Published by Brandodean - dans WEBLOGS
commenter cet article
18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 07:19


Âgé de 89 ans, Albert Verhellen a une fois de plus, lors de la cérémonie du 8 mai, déposé une gerbe de fleurs en compagnie de Ludivine Vercruysse au monument aux morts, gerbe à la mémoire de tous ses camarades communistes.

Il sera présent sous la halle N'Kong Zem ce samedi 16 mai 2009 pour fêter le centenaire de la bourse du travail en compagnie de ses jeunes camarades.

Depuis le 25 mars dernier, Albert est un résident heureux au Val de Lys. À 89 ans il écoute encore de la bonne chanson française et n'est jamais le dernier à prendre part aux festivités.


A l'âge de 13 ans il rentre à la brosserie Kestelot, rue Félix Cadras, près de la chocolaterie. Son père le fait adhérer à la CGTU dès qu'il rentre dans le monde du travail.

 

En 1936 Albert rentre aux Jeunesses Communistes. Fidèle jusqu'au bout de ses idées pour lesquels il a été interné à la prison de Douai pendant la guerre et confiant en l'avenir, il épouse Martha en prison. De cette union naîtront trois enfants : Jean-Luc, Annie et Ginette.

 

 Il finit sa carrière à la maison du peuple d'Halluin comme correcteur et collecteur aux secours mutuels « La Fraternelle ».

 

 « Je passais chez les adhérents une fois par mois pour collecter les cotisations et timbrer les contrats des assurés ».

 

Il a reçu la médaille d'Or de la ville des mains de Jean-Luc Deroo le 12 septembre 2004 et la médaille des retraités CGT dont il est actuellement le vice-président.

 

Albert est actuellement une des personnalités halluinoises qui a le plus milité à la maison du peuple et qui connaît le mieux son histoire. Surtout pendant la période de la guerre d'Espagne...

 

 Et à la question suivante : « Avez-vous douté un jour du Parti ? » Sa réponse est nette : « Jamais ! ».

 

Fidèle à ses idées jusqu'au bout, malgré les soubresauts de l'Histoire.

 

(Archives VdN., 15/5/2009).

L I E N S
:
  La "Maison du Peuple" d'Halluin, inaugurée le 26 Juillet 1914. 

 "Halluin La Rouge : 1919 - 1939" - Historique par l'Halluinois Dominique Vermander en 1978.

"Halluin La Rouge : 1919 - 1939" - Une Thèse écrite en 1988, par Michel Hastings Chercheur au CNRS, et un livre en 1991.

"Halluin La Rouge : 1919 - 1939" - Thème de la Conférence-Débat de Michel Hastings, en 1989.

Fernand Grenier, l'Employé de la Mairie d'Halluin, devenu Maire, Député et Ministre de l'Air !

Ceux qui ont fait "Halluin La Rouge"

La Guerre 1939 - 1945 - Halluin (37) La médaille des déportés, à titre posthume, pour Emile Persyn militant communiste et résistant.


L’Union locale de la CGT : Une centenaire populaire.

L'Union halluinoise de la CGT avait choisi ce samedi 16 mai 2009 pour organiser une fête populaire sous la halle N'Kong Zem et commémorer les 100 ans de la Bourse du travail.

Pour marquer cet anniversaire Carmelo Campione, le responsable de l'organisation avait monté une très belle exposition riche en documentations et photos retraçant l'histoire ouvrière à Halluin depuis un siècle, les conflits sociaux, les grèves, la fraternité ouvrière, l'opposition syndicale, la maison du peuple.

Une façon de rendre hommage aux anciens du quartier de la Rouge porte, ils font partie de l'histoire des luttes ouvrières.

Cette exposition a pu se réaliser grâce à la collaboration des archives départementales du Nord, des archives de l'Union départementale de la CGT, des associations de l'EPI et des archives municipales de la ville d'Halluin.

Le professeur agrégé d'histoire, Pierre Outteryck, auteur d'un livre sur Martha Desrumaux, une Cominoise, femme du Nord, ouvrière, syndicaliste, résistante, déportée, féministe, était invité.

(Archives, N.E., 20/5/2009).

Repost 0
Published by Brandodean - dans WEBLOGS
commenter cet article
18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 06:42


Hommage de la Ville d’Halluin rendu le 1er Mai 2000.


Régis Vanhalst avait avant tout le sens de l’humain, avec un grand « H ». C’était pour lui une valeur fondamentale. Et c’est sans doute ce qui l’a conduit, entre autres, à la politique au sens antique du terme. « La chose publique » comme il disait. Un an déjà que Régis nous a quittés. Un an de grand vide même s’il reste présent dans la mémoire de tous ceux qui l’ont côtoyé.

 

Le 1er mai 2000, la cité Windels était chargée d’émotion. Une centaine de personnes, aux côtés de son épouse et de sa famille, étaient venues rendre hommage à l’artisan de la requalification de la cité dans le cadre de la Ville renouvelée.

 

Parce que faire de la réhabilitation, c’est renouer avec la citoyenneté. C’est redonner une dimension à la dignité humaine.

 

 Il n’a pas été choisi de rebaptiser la cité Charles Windels, résistant halluinois mort aux combats. Mais de laisser parler le devoir de mémoire en posant une plaque commémorative à celui qui a redonné une âme, un visage à cette courée :

 

 

 La cité Charles Windels reconnaissante

 

à Régis VANHALST

 

Conseiller Municipal de 1965 à 1977

Premier Adjoint au maire d’Halluin

Conseiller à Lille Métropole de 1989 à 1999

 

artisan de la requalification de la cité

dans le cadre de la Ville Renouvelée. 

 

 

C’était tout le sens des actions des combats de Régis Vanhalst :

 

« Celui d’un militant toujours présent auprès de ceux qui souffrent et à qui nous avons tenu à rendre hommage en toute simplicité » a souligné le maire, Alexandre Faidherbe.

 

(Archives Magazine Municipal Juillet 2000).


L i e n s : L'Halluinois Régis Vanhalst, ou la Passion de la Vie Municipale...

Le Pôle Halluinois Petite Enfance, dénommé "Denise Dansette Dhuyvetter".

Salle Polyvalente "Alexandre Faidherbe" dédiée au Maire Honoraire d'Halluin.


Salle Halluinoise "Adolphe Dieryck" dédiée à un fervent défenseur du sport. 
 

Repost 0
Published by Brandodean - dans WEBLOGS
commenter cet article

Texte Libre

Depuis février 2007, ce site vous est offert gracieusement, il est le fruit d'un travail bénévole important de recherches, de rédaction et mise en page.

Alors n'hésitez-pas à laisser un message (cliquez sur ajouter un commentaire à la fin de chaque article), ou sur le Livre d'Or afin que je puisse connaître vos impressions sur les articles consultés et votre intérêt pour l'histoire locale ; ou si vous désirez apporter des rectifications, des précisions ou informations complémentaires.

Je souhaite à chacune et chacun d'entre vous, une excellente plongée dans le passé halluinois.

Vous pouvez me contacter aussi à l'adresse suivante :
daniel.delafosse@wanadoo.fr

 

Depuis plus de 4 ans, 1000 articles (+ Compléments d'informations) ont été présentés sur ce blog...

 

A compter du 4 Juillet 2011, ce lien ne sera plus consacré à la parution d'écrits et aux mises à jour.

 

Désormais, vous trouverez uniquement la publication de photos (archives personnelles), anciennes ou récentes, relatives à Halluin (Vos commentaires sont toujours les bienvenus !).

 

Vous pouvez continuer à me lire sur le site :   http://alarecherchedupasse-halluin.net/  

 

Merci à vous.  

  

Texte Libre


Afin de faciliter votre quête et pour plus de rapidité, utilisez les mots essentiels de votre demande
 dans le module "Recherche" ci-dessus...

Réponse à certaines interrogations…

 

Permettez-moi de préciser que ce blog est la réalisation d’un travail d’archives personnelles ou provenant d’articles publiés dans la presse (La Voix du Nord, Nord Eclair, La Vie Chez Nous etc...), revues et livres divers.

 

Créé à mon initiative, il était normal que ce blog contienne principalement les archives familiales, mais de suite, ne voulant pas me cantonner à cela, j’ai décidé de l’ouvrir à tous les thèmes qui étaient rattachés au passé halluinois et à son histoire.

 

Au fur et à mesure de son installation, j’ai intégré également des informations présentes, liées à la vie halluinoise en priorité ou d'ordre général, susceptibles d’intéresser le plus grand nombre de lecteurs ; en essayant d’être au plus près des évènements et en effectuant, si nécessaire, des mises à jour sur des documents déjà publiés.

 

En ce qui concerne l’Histoire d’Halluin, chacun comprendra que la parution d'un article n'est faisable uniquement pour des documents en ma possession… Mon seul but est d’informer le mieux possible en abordant tous les sujets sans aucune restriction !

 

Ce blog n’ayant aucun caractère officiel, j’invite simplement les personnes qui possèdent des documents sur l’histoire locale, d’ouvrir leur propre blog ou site… Et je serais ravi bien entendu de le consulter.

 

 Aussi, le mien est rédigé dans la mesure de mes possibilités de temps mais aussi d’envie…, et l’espoir, pour ma part, que ce véritable travail reste uniquement le plaisir de faire partager une passion !

 

Merci à vous.  (2008)   

Liens Sites Halluinois
  :
 
  
   
                 

Site officiel de la Ville d'Halluin 59250 :  ville-halluin.fr

"A la recherche du Passé d'Halluin
" (Photos) :
alarecherchedupasse-halluin.net/

 

brandodean.over-blog.org/article-la-politique-halluinoise-et-les-sites-et-blogs-sur-internet-50337926.html

 

Paroisse Notre-Dame de la Lys Halluin : nordnet.fr/ndlys
Les Amis de l"Orgue Halluin : orgue-halluin.123.fr

Propriété "Le Manoir aux loups" Mont d'Halluin : parcmanoirauxloups.com
Le Syndicat d'Initiative d'Halluin : .tourisme-halluin.fr

Ecole de Musique Halluin : ville-halluin.fr/culture.
La Lyre Halluinoiselyre-halluinoise.com

 

M.J.C.  M.P.T. Halluin : mjchalluin.free.fr
Canalblog : villehalluin.canalblog.com/archives

Cercle Généalogique Halluin Lys
:
perso.wanadoo.fr/genealys.halluin
Cinélys Halluin : cinelyshalluin.asso-web.com

 

Tennis Club Halluin : tennisclub.halluin.free.fr
Volley Club Michelet Halluin : volleyclubmichelethalluin.com
Vélo Club Halluin : levcuh.canalblog.com
Club de Musculation Halluin : halluinmusculation.com
Athlétisme Halluin : ahvl.com.fr
Judo - Ju-Jitsu : judohalluin.keogratuit.com
Triathlon Halluin  halluintriathlon.over-blog.fr

Badminton - Halluin http://www.asb.asso.fr

Livre D'or

Texte Libre

Musiques de Films :

deezer.com/fr/music/ennio-morricone 

deezer.com/fr/music/john-williams

deezer.com/fr/music/john-barry

deezer.com/fr/music/maurice-jarre

deezer.com/fr/music/vangelis

deezer.com/fr/music/georges-delerue

deezer.com/fr/music/michel-legrand

deezer.com/fr/music/eric-serra

deezer.com/fr/music/gabriel-yared


Musiques Groupes et Interprètes Divers :

deezer.com/fr/music/los-calchakis

deezer.com/fr/music/harvest-neil-young

deezer.com/fr/music/pink-floyd

deezer.com/fr/music/simon-and-garfunkel

deezer.com/fr/music/the-animals

deezer.com/fr/music/supertramp

deezer.com/fr/music/talk-talk

deezer.com/fr/music/jean-michel-jarre

deezer.com/fr/music/cat-stevens

deezer.com/fr/music/alan-stivell

deezer.com/fr/music/maxime-le-forestier

deezer.com/fr/music/graeme-allwright

deezer.com/fr/music/neil-diamond

deezer.com/fr/music/michel-jonasz

deezer.com/fr/music/léo-ferré

deezer.com/fr/music/james-blunt

deezer.com/fr/music/hugues-aufray

.deezer.com/fr/music/jean-ferrat

deezer.com/fr/music/dick-rivers

deezer.com/fr/music/marie-laforêt

deezer.com/fr/music/alain-chamfort

deezer.com/fr/music/the-cranberries

deezer.com/fr/music/richard-anthony

deezer.com/fr/music/david-bowie

deezer.com/fr/music/the-who

deezer.com/fr/music/queen

  

deezer.com/fr/music/david-guetta

 

deezer.com/fr/music/gipsy-kings

deezer.com/fr/music/les-négresses-vertes

deezer.com/fr/music/cali

deezer.com/fr/music/anaïs

deezer.com/fr/music/olivia-ruiz

deezer.com/fr/music/manu-chao

deezer.com/fr/music/bryan-adams

deezer.com/fr/music/chris-isaak

deezer.com/fr/music/bryan-ferry

 
Revues - Opérettes - Comédies Musicales :

deezer.com/fr/music/mistinguett

deezer.com/fr/music/marlene-dietrich

deezer.com/fr/music/josephine-baker

deezer.com/fr/music/line-renaud

deezer.com/fr/music/annie-cordy

deezer.com/fr/music/zizi-jeanmaire

deezer.com/fr/music/grace-jones

deezer.com/fr/music/amanda-lear

deezer.com/fr/music/maurice-chevalier

deezer.com/fr/music/jean-gabin

deezer.com/fr/music/fernandel

deezer.com/fr/music/bourvil

deezer.com/fr/music/yves-montand

deezer.com/fr/music/tino-rossi

deezer.com/fr/music/luis-mariano

deezer.com/fr/music/dario-moreno

deezer.com/fr/music/andré-dassary

deezer.com/fr/music/joselito

deezer.com/fr/music/comédies-musicales