Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Histoire de la ville d'Halluin (Nord). Regard sur le passé et le présent.
  • : Publication relative à l'histoire de la ville d'Halluin 59250. Regard sur le passé et le présent.
  • Contact

Texte Libre


Vous pouvez
retrouver sur ce blog,

90 volets concernant les évènements

de la Guerre 1914 - 1918

et Halluin.

38 volets concernant les évènements

 de la Guerre 1939 - 1945

et Halluin,


ainsi que 30 volets consacrés à

La Libération d'Halluin en Septembre 1944.

unc.halluin.free.fr

marins.halluin.neuf.fr

1 volet sur l'Afghanistan et Halluin

3 volets concernant les évènements

de la Guerre du Vietnam

(1963 - 1975

 


4 volets concernant les évènements

de la Guerre d'Algérie
(1954 - 1962)

et Halluin

3 volets concernant les évènements

de la Guerre d'Indochine
(1946 -1954)

et Halluin

1 volet sur Les Colonies et Halluin

2 volets concernant les évènements

de la Guerre 1870 - 1871

et Halluin


2 volets concernant les évènements

des Guerres de Crimée (1854 -1856)
 d'Italie (1859)

et Halluin

Trois Grognards Halluinois de l'Empire,
Historique Militaire.

 

 

11 volets concernant l'Histoire

d'HALLUIN de 1850 à 2000.

 

 

Les Maires d’Halluin… en chiffres depuis la Révolution.

 

brandodean.over-blog.org/article-les-maires-de-la-ville-d-halluin-en-chiffres-depuis-la-revolution-

 

Elections Municipales d’Halluin depuis 1789, et diverses depuis 2000.

 

(1789 à 1957) brandodean.over-blog.org/article-5718533.html

 

(1957 à 1992) brandodean.over-blog.org/article-5718593.html

 

(1992 à 2007) brandodean.over-blog.org/article-5718818.html 

 

(Mars 2008 à ce jour) brandodean.over-blog.org/article-18082602.html  


Recherche

Texte Libre


Musique Classique - Opéra :

 
musiclassics.fr

radioclassique.fr

evene.fr

deezer.com/fr/music/maria-callas

deezer.com/fr/music/montserrat-caballé

deezer.com/fr/music/régine-crespin

deezer.com/fr/music/jessye-norman

deezer.com/fr/music/barbara-hendricks

deezer.com/fr/music/julia-migenes

deezer.com/fr/music/cécilia-bartoli

deezer.com/fr/music/natalie-dessay

deezer.com/fr/music/enrico-caruso

deezer.com/fr/music/luciano-pavarotti

deezer.com/fr/music/placido-domingo

deezer.com/fr/music/josé-carreras

deezer.com/fr/music/ruggero-raimondi

deezer.com/fr/music/roberto-alagna

deezer.com/fr/music/andrea-bocelli


Chansons Françaises et Etrangères :

deezer.com/fr/music/jacques-brel

deezer.com/fr/music/johnny-hallyday

deezer.com/fr/music/florent-pagny

deezer.com/fr/music/michel-sardou

deezer.com/fr/music/alain-bashung

deezer.com/fr/music/alain-souchon

deezer.com/fr/music/francis-cabrel

deezer.com/fr/music/daniel-balavoine

deezer.com/fr/music/mylene-farmer

.deezer.com/fr/music/Jean-louis-murat

deezer.com/fr/music/serge-gainsbourg

deezer.com/fr/music/etienne-daho

deezer.com/fr/music/juliette-greco

deezer.com/fr/music/charles-aznavour

deezer.com/fr/music/elvis-presley

deezer.com/fr/music/michael-jackson

deezer.com/fr/music/seal

deezer.com/fr/music/phil-collins

deezer.com/fr/music/sting

deezer.com/fr/music/elton-john

deezer.com/fr/music/prince

deezer.com/fr/music/georges-brassens

deezer.com/fr/music/eddy-mitchell

deezer.com/fr/music/gilbert-becaud

deezer.com/fr/music/edith-piaf

deezer.com/fr/music/patrick-bruel

deezer.com/fr/music/charles-trenet

deezer.com/fr/music/serge-lama

deezer.com/fr/music/daniel-guichard

deezer.com/fr/music/yves-simon

deezer.com/fr/music/francis-lalanne

deezer.com/fr/music/bob-dylan

deezer.com/fr/music/leonard-cohen

deezer.com/fr/music/joan-baez

deezer.com/fr/music/madonna

deezer.com/fr/music/claude-francois

deizer.com/fr/music/dalida

deezer.com/fr/music/michel-polnareff

deezer.com/fr/music/julio-iglesias

deezer.com/fr/music/celine-dion

deezer.com/fr/music/pascal-obispo

deezer.com/fr/music/yannick-noah

deezer.com/fr/music/christophe-willem

.deezer.com/fr/music/christophe-maé

deezer.com/fr/music/abba

deezer.com/fr/music/boney-m

deezer.com/fr/music/the-doors

deezer.com/fr/music/U2

deezer.com/fr/music/indochine

deezer.com/fr/music/the-beatles

deezer.com/fr/music/the-rolling-stones


Clips :

muzika.fr/clip/47463 Frank Sinatra

muzika.fr/clip/20885 Jean Ferrat

 
muzika.fr/clip/41954 Joe Cocker

muzika.fr/clip/51584 The Platters

muzika.fr/clip/18463 Renaud

muzika.fr/clip/19431 Jacques Dutronc

muzika.fr/clip/28079 Lionel Richie
 
muzika.fr/clip/48464 Tina Turner

muzika.fr/clip/22835 Jeanne Mas

muzika.fr/clip/51596 Erros Ramazzotti 

muzika.fr/clip/23966 Desireless

muzika.fr/clip/48940 Barry White

muzika.fr/clip/49235 Renan Luce

muzika.fr/clip/58832 Julien Doré

muzika.fr/clip/44811 Bob Marley

muzika.fr/clip/14192 Guy Béart

muzika.fr/clip/13583 Sylvie Vartan

muzika.fr/clip/39275 Nolween Leroy

muzika.fr/clip/36603 Raphaël

muzika.fr/clip/25553 Carla Bruni

muzika.fr/clip/31477 Marianne Faithfull

muzika.fr/clip/13000 Julien Clerc

muzika.fr/clip/23466 Gérald De Palmas

muzika.fr/clip/21314 Laurent Voulzy
  
muzika.fr/clip/62205 La Grande Sophie

muzika.fr/clip/49894 Nana Mouskouri

muzika.fr/clip/55939 Benjamin Biolay

muzika.fr/clip/36342 Lynda Lemay

muzika.fr/clip/28148 Jimmy Somerville

muzika.fr/clip/10409 Barbara

muzika.fr/clip/17079 Vanessa Paradis

muzika.fr/clip/14795 Georges Moustaki

muzika.fr/clip/20983 Jane Birkin

.muzika.fr/clip/39741 Mike Brant

muzika.fr/clip/14004 Philippe Cataldo

muzika.fr/clip/38485 Diams

muzika.fr/clip/43495 Patrick Hernandez

.muzika.fr/clip/39790 Faudel

muzika.fr/clip/62183 Grégoire

muzika.fr/clip/10019 Mano Solo

muzika.fr/clip/61251 Abd Al Malik

muzika.fr/clip/51079 Barbra Streisand

muzika.fr/clip/17691 Serge Reggiani

muzika.fr/clip/18782 Christophe

muzika.fr/clip/20482 Claude-Michel Schönberg

muzika.fr/clip/28394 Cock Robin

muzika.fr/clip/59417 Bénabar

muzika.fr/clip/27718 Rose

muzika.fr/clip/15987 Gérard Manset

muzika.fr/clip/55433 Chris Rea

muzika.fr/clip/53098 Mika

muzika.fr/clip/29375 Corneille

muzika.fr/clip/39010 Clémence 

3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 08:39

 

 

Des ventes toujours en progression et de plus en plus d'adhérents : c'est le bilan de fin d'année de Malys Boutique, qui rhabille à très bas prix les foyers modestes.

Chantal Devreese et huit bénévoles gèrent le fonctionnement de la structure. Malys Boutique est une association qui a pour but de fournir des vêtements et du linge de maison aux familles à faibles ressources.

Lorsqu'elle a quitté l'ancienne école George-Sand pour la rue Emile-Zola, la fréquentation a augmenté et les ventes ont été multipliées par trois. En 2010, on a enregistré 40 nouvelles inscriptions, et le chiffre des ventes continue à augmenter.

Sur les 10 premiers mois, il a déjà dépassé le montant de l'année 2009, avec près de 16 600 E. Un chiffre presque incroyable comparé au montant des prix pratiqués : de 0,20 E à 4 E, la majorité des prix ne dépassant pas l'euro.

Christine Vermeersch, la présidente, s'en réjouit pour la bonne marche de la structure. Mais elle n'oublie pas que cette bonne santé est due à la crise. « Jusqu'ici, nous avions pour adhérents des Rmistes et des chômeurs. Maintenant, nous voyons arriver des salariés et des retraités avec des revenus sous le seuil de pauvreté », constate-t-elle.

 

À noter que l'association s'est ouverte aux familles faiblement imposables. « Actuellement, avec toutes les charges qui pèsent sur elle, une famille peut être imposable mais néanmoins en difficulté financière », affirme la présidente.

 

Le fonctionnement continue d'être assuré par une salariée, Chantal Devreese, assistée d'une équipe de 8 bénévoles. Plus ponctuellement, deux jeunes filles devant effectuer un stage en milieu associatif l'ont fait au sein de Malys Boutique.

 

Contact : Malys Boutique, 13 rue Emile Zola, tel 03.20.23.73.01 - dépôt du lundi au jeudi de 8h 30 à 11h 30 et le vendredi de 14h à 16h.

 

(Archives, N.E., 29/12/2010).  

 

Repost 0
Published by Brandodean - dans WEBLOGS
commenter cet article
31 décembre 2010 5 31 /12 /décembre /2010 23:23

 

 

Bonne      Anné!

 

 

et meilleurs vœux, en souhaitant que l’année 2011 réponde pleinement aux aspirations qui sont les vôtres.              

 

                                                                                                       

   P1010878                                                                                        

 Hiver 2010

     Les 4 Saisons... d'Halluin,

 

P1010450                                                                                            

 Printemps 2010

 "Le Jardin de la Paix"... 

 

P1000621                                     

 Eté 2010 

Au Centre Ville, Rue de Lille.

  

P1010787 

 Automne 2010

Photos : Daniel Delafosse

 

http://www.deezer.com/en/music/amanda-favier-quator-alma-axel-salles-joel-pontet/antonio-vivaldi-les-4-saisons-147256

 

Repost 0
Published by Brandodean - dans WEBLOGS
commenter cet article
30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 21:26

 

 

  

P1010873

 

      

         Photos :  Daniel Delafosse   -   17 Décembre 2010. 

 

 P1010879

   

 

 

P1010875 

 

 

 

P1010870.JPG   

Repost 0
Published by Brandodean - dans WEBLOGS
commenter cet article
29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 16:16

 

 

 

Maître-artisan (Plombier, couvreur, zingueur, chauffagiste)  et  ancien commerçant d'Halluin, M. Jean Devernay né à Halluin, le 5 mars 1946, est décédé à Tourcoing (Nord) le 27 décembre 2010, à l'âge de 64 ans.

 

Ses Funérailles se dérouleront le vendredi 31 Décembre 2010, en l'église Saint-Hilaire d'Halluin, à 9 H 30.

 

 

                                                           Le Tennis Club d'Halluin se souvient...

 

Jean Devernay  fut notamment adhérent du tennis club halluinois, durant de nombreuses années. Les anciens tennismen du club se souviennent d'un joueur toujours combatif sur les courts, tout en conservant un esprit sportif, allié au plaisir simple du jeu.

 

 

img005.jpg

 

   De gauche à droite, Jean Sion, Jean Devernay, René Danset et Gérard Maïr : 

 

   Finalistes  d'un tournoi de Double-Messieurs en Juin 1975. 

 

 

   (Archives, D.D.).

 

Repost 0
Published by Brandodean - dans WEBLOGS
commenter cet article
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 22:57

 

 

Passionné de modélisme, l'Halluinois Henri Cordonnier, 59 ans rêve de créer un club. Il nous présente le Vendéen, son plus beau modèle, reproduction parfaite à l'échelle 1/10 d'un bateau de pêche de 12,60 mètres de long sur 4,90 mètres de large. Son coup de coeur.

Un « ferry boat » grec qui conduit les touristes sur l'île d'Eubée, un galion de Christophe Colomb, une grande péniche pas encore terminée, un réseau de train imaginaire... la maison d'Henri Cordonnier recèle de trésors. Le plus précieux ? Le Vendéen. « C'est mon préféré sans conteste ».

1500 heures de fabrication à la main étalées sur quatre ans. 1,26 mètre de long, 45 centimètres de large, 90 centimètres de haut et 35 kg. Un beau bébé ! « Que de la "récup" ». Du bois pour l'ossature. Des ressorts pour les haubans. Un moteur d'essuie-glace Renault pour le faire avancer sur l'eau.

Car le Vendéen navigue, grâce à une télécommande. Vous aurez peut-être la chance de le croiser au port de plaisance d'Halluin. Imposant, lent et gracieux. « C'est l'un des derniers bateaux fabriqués en bois. Je l'ai vu pendant mes vacances à Saint-Gilles Croix de Vie, détaille le capitaine
. Je l'ai tout de suite trouvé beau, un bateau pas très rapide qui part à marée haute et revient à la marée haute. Je n'aime pas trop la vitesse, il me correspondait ».

Le coup de foudre date de 1984. Quatre ans plus tard, sa reproduction à l'identique était terminée. Sa mission accomplie : « Je voulais faire un chalutier, explique Henri Cordonnier qui a trouvé chaussure à son pied marin. Avant je construisais des avions miniatures, mais ils cassaient trop vite ».

Pour l'Halluinois, les longues heures de modélisme dans son chalet de jardin sont un moyen de faire le vide. « Je suis plutôt quelqu'un de nerveux, témoigne-t-il. Mais quand je suis dedans, je suis imperturbable. Et en tant que retraité, ça me laisse du temps... ». Toujours avec passion. Surtout quand Thibault, son petit-fils de 10 ans met la main à la pâte avec celui qu'il appelle « papy modéliste ».

(Archives, N.E., 16/12/2010).

 

Repost 0
Published by Brandodean - dans WEBLOGS
commenter cet article
27 décembre 2010 1 27 /12 /décembre /2010 17:32

 

 

Arthur Masil, veuf de Jeanne Delafosse, est décédé le 27 Décembre 2010, à l'âge de 84 ans. Les Funérailles se dérouleront le Vendredi 31 Décembre 2010 à 10 H 45, en l'église Saint-Hilaire à Halluin.

 

 

La Boulangerie halluinoise Masil... et son histoire. 

 

 

La Boulangerie, située à Halluin 25 rue Francis de Pressencé, fut ouverte, pour la première fois, le 1er Août 1914 par Achille Masil. Faisant suite à la déclaration de guerre de l’Allemagne, il était mobilisé quelques jours après.

 

Né en 1884, Achille Masil est décédé en 1959. De son union avec Germaine Gesquière (1888- 1960) ils eurent quatre enfants.

 

Le combattant de 14-18 étant devenu invalide, c’est à l’âge de 14 ans que ses trois fils Arthur, Jacques et Jean ont commencé leur apprentissage au dur métier de boulanger.

 

En 1957, Arthur Masil reprenait à son compte le commerce familial, en compagnie de son épouse Jeanne Delafosse, tout en continuant de travailler avec son frère Jacques ; ce dernier associé à son épouse Léontine Crombez tenaient également leur propre magasin (dépôt de pain et pâtisserie) rue de la Libération.

 

Quant au troisième frère Jean, marié à Giselle Descamps (décédée le 28/11/2010), il ouvrait une boulangerie pâtisserie à Roubaix. A l’âge d’une retraite bien méritée, le couple est revenu s’installer à Halluin.

 

Pour les deux autres frères, Jacques et Arthur, le décès de leur épouse… Léontine (plus connue sous l’appellation de Tinette) survenu en 1977 à  l'âge de 49 ans, et Jeanne ou « Jeannette » en 1985 à 58 ans, fut le départ d’une nouvelle vie…

 

Jacques se tourne alors vers le sacré et devient prêtre le 13 février 1983.  

 

Arthur consacre sa retraite à l’écoute des personnes âgées et des malades (Train Bleu). Ainsi durant de nombreuses années, il rend des visites régulières au sein du centre hospitalier de Tourcoing notamment, et se dévoue aussi inlassablement à la Paroisse Saint-Hilaire. De même, pendant plus de treize ans, il a dispensé le catéchisme à de nombreux jeunes halluinois, en compagnie de son inséparable et regretté ami Jean Vandeborre.

 

En ce mois de mai 2010, à Halluin au n° 25 rue Francis de Pressencé, la boulangerie Masil troisième génération se retire définitivement, avec le départ en retraite de Pierre (fils d’Arthur Masil et petit-fils d'Achille le fondateur).

 

Désormais, la  Boulangerie-Pâtisserie est reprise par M. et Mme Martin Tennier.

 

 

P1010542

 

 

P1010543                                                                                          

Photos : Daniel Delafosse   

 

 

Autre Photo :   http://www.alarecherchedupasse-halluin.net/

                                                  

Repost 0
Published by Brandodean - dans WEBLOGS
commenter cet article
27 décembre 2010 1 27 /12 /décembre /2010 08:24

 

 

 

Né le 29 Janvier 1811 à Halluin, Edouard Lemaitre-Demeestère était le gendre de Pierre Demeestère-Delannoy Maire d'Halluin durant  trois décennies. Il fut appelé par arrêté impérial à prendre la succession de son beau-père, du 26 août 1865 au 27 août 1873, date de son décès, à l'âge de 62 ans.

 

 Il créa en 1835, la plus vieille entreprise textile halluinoise. M. Lemaitre acheta les bâtiments d'un ancien moulin à huile et à grains situés dans la rue du Moulin, à l'emplacement de l'actuel Foyer-Logement du Val de Lys, rue de la Libération.

 

A l'époque, les métiers à tisser viennent d'Angleterre. Ils permettent de réaliser des matières très fines en lin, appréciées tant en France qu'en Europe. Il fallait pour produire ces splendides tissus, un personnel très qualifié : des femmes au bobinage et au canotage, des hommes comme ourdisseurs, emballeurs ou tisserands, des piqûrières et des ourleuses pour terminer le travail à la main.

 

Les Ets Lemaitre-Demeestère deviennent des leaders incontestés de la profession : des récompenses leur sont attribuées lors des expositions universelles ou internationales. Par la suite, des maisons de vente sont créées à Lille et à Paris. Une activité  de  tissage d'ameublement s'ajoute à la production. Ceci nécessite l'acquisition et l'agrandissement d'un tissage de jute, situé au 216, rue de la Lys.

 

M. Edouard Lemaitre-Demeestère organisa aussi le corps des sapeurs-pompiers.  Grand administrateur et industriel remarquable, il fut décoré de la Croix de Chevalier de la Légion d’Honneur par Napoléon III, au cours d’une visite solennelle à la ville de Tourcoing.

 

Repost 0
Published by Brandodean - dans WEBLOGS
commenter cet article
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 07:40

 

 

 

 Né le 13 décembre 1916 à Bousbecque (Nord),  Albert Desmedt n’a pas 13 ans lorsqu’il commence à travailler, d’abord chez J. Laurent et Fils, puis aux papeteries Dalle et Lecomte, comme manœuvre puis comme employé chimiste.

En 1940, il entre à la mairie de Bousbecque où il est chargé du ravitaillement. Un poste qui lui permettra d’aider les réfractaires au travail obligatoire et les résistants.

 

Engagé dans la lutte contre l’occupant, il supportera les conséquences physiques de son courage : en septembre 1944, il a alors 25 ans, il est arrêté au cours d’une action menée avec un petit groupe de résistants par une troupe de S.S. qui les prennent en otage pour passer la frontière.

 

Arrivés à Halluin, les Allemands font feu. Grièvement blessé au poumon et à l’estomac, Albert Desmedt est laissé pour mort ; Les médecins de l’hôpital de Tourcoing parviennent pourtant à le sauver.

 

Son action dans la Résistance lui vaudra la Croix de guerre et la Légion d’Honneur.   C’est à l’issue de la guerre, qu’apparaît le personnage qui marquera de sa présence la ville d’Halluin et, au-delà, la vallée de la Lys, pendant plus de 40 ans. 

 

En 1945, Albert Desmedt découvre un métier pour lequel il nourrira une passion qui ne l’aura pas quitté. Cette année là, il entre comme journaliste à « Nord Eclair ». Il y restera quinze ans puis entrera à « La Voix du Nord » le 1er janvier 1959 et ne quittera son bureau de la rue de Lille qu’à l’âge de la retraite, en décembre 1981.

 

Marié à Geneviève Bello (décédée en décembre 2010) et père de cinq enfants, Albert Desmedt était devenu dans la commune une personnalité « incontournable ». Au centre d’un réseau d’amitiés et de relations qui touchait tous les milieux, il était à l’écoute, et se faisait l’écho, des préoccupations les plus diverses de ses concitoyens.

 

Observateur puis acteur

 

Homme politique, au sens étymologique du terme, rien de ce qui concernait la vie de la cité ne le laissait indifférent. Albert Desmedt, après deux ans de retraite, décidait de reprendre du service. Non plus comme observateur, mais cette fois comme acteur.

 

Lors des  élections municipales de 1983, il créait une certaine surprise, en battant le maire sortant M. Henri Leveugle, avec 700 voix de plus. Le samedi 19 mars 1983 au soir, Albert Desmedt portait pour la première fois l'écharpe de maire.

 

En 1983, le conseil municipal d'Halluin est composé ainsi  : les adjoints : Patrick Tierrie, Marie-Paule Heiblé-Doléans, Jean Ostyn, Louis-Paul Ampe, Freddy Mathys, Jacqueline Vanhoutte Debouver, Christian Verpraet, André Rampelberg, Denise Simono-Delannoy, et les conseillers municipaux : Didier Desprez, Jean-Pierre Verschave, Guy Fiolet, Roland Rosé, Norbert Deprez, André Lescroart, Francis Strzelczyk, Geneviève Dufour-Leplat, Roger Boudry, Pascal Delafosse, Raymond Castelain, Jules Wattel, Albert Dubois, Geneviève Grumiaux, Serge Maugeais et six membres de l'opposition : Henri Leveugle, Albert Houte, Alexandre Faidherbe, Stanislas Verschae, Denise Dansette-Dhuyvetter, Oscar Crombez.

 

Dans son discours, alors qu’il venait d’être élu maire, Albert Desmedt proclamait : « c’est maintenant l’heure des retrouvailles entre tous. Les différentes sensibilités sont représentées au sein du conseil municipal et c’est tant mieux ! »

 

Mais plus que ses réalisations, notamment les courts de Tennis couverts, la nouvelle salle de Judo, la Bibliothèque municipale, les travaux de rénovation de la Salle du Manège et du Foyer des Anciens… , ce qui restera sans doute en mémoire, c’est l’affirmation d’un style.

 

 Homme de plume, le maire d’Halluin a d’abord montré qu’il avait la langue au moins aussi acérée que le stylo. En public comme dans le privé, il laissait parler sa sensibilité. Inaugurations, cérémonies, fêtes… Ce n’est qu’à de très rares exceptions près qu’il ressentait le besoin de préparer un discours. Il préférait plutôt laisser libre cours à son sens inné du contact. Un bon mot, une anecdote, un souvenir, un aparté (tutoiement de rigueur) avec telle ou telle personne de l’assistance : c’était Albert Desmedt, ne laissant à personne le soin de mener les débats au sein du conseil municipal, marquant de sa personnalité toute son équipe.

 

Deux ans après les Municipales, le 17 mars 1985, le maire d’Halluin était élu conseiller général du canton de Tourcoing Nord. Au second tour, face notamment à M. Christian Odoux (PS)  c'est  une victoire « sans bavures » que remportait le candidat « d’opposition sans étiquette », Albert Desmedt, avec près de 5000 voix d'avance, dans ce canton de Tourcoing-Nord dévolu depuis 18 ans au R.P.R.

 

Fort de ce succès,  Albert Desmedt qui  ne voulait pas aller au-delà dans son activité publique, restait cependant avant tout le maire d’Halluin : « mon élection à la mairie, c’est ce qui m’a fait le plus plaisir de tout mon existence. Et rien ne me fera jamais autant plaisir. Je réalisais une espèce de rêve personnel en trouvant un moyen d’accomplir ma retraite de façon plus valable, plus généreuse aussi : en tant que maire, je pouvais faire quelque chose de concret pour ma ville, pour mes concitoyens… »

 

Malheureusement, atteint par la maladie, Albert Desmedt devait décéder en cours de mandats le 25 juillet 1987.

 

Jusqu'au dernier moment, il était resté à l’écoute des dossiers de la ville. Ses adjoints venaient lui rendre visite régulièrement. L'avant-veille de sa mort, M. Vandeputte, secrétaire général de la mairie, était encore, comme d’habitude, à son chevet pour solliciter son avis sur quelques décisions municipales. Et l’entendre encore se laisser aller à son irréductible goût pour la plaisanterie…

 

 C’est son premier adjoint à la Mairie d’Halluin Patrick Tierrie, comptable de profession, qui assuma l’intérim jusqu’au 2 septembre 1987

 

Albert Desmedt a rejoint sa dernière demeure

 

Au rez-de-chaussée de la mairie, dans le salon transformé en chambre mortuaire, les Halluinois sont venus ce mercredi 29 juillet 1987, pendant toute l’après-midi, se recueillir devant la dépouille de M. Albert Desmedt.  

 

Pas de cohue, pas d’attroupement, mais un défilé continu d’anonymes, de responsables d’associations locales ou de personnalités, venus très dignement rendre un dernier hommage au maire d’Halluin.

 

Entouré des membres du conseil municipal, le cercueil de bois faiblement éclairé sur lequel a été posé le drapeau tricolore rappelant son appartenance à l’ordre de la Légion d’Honneur. Un drapeau qui, avec l’écharpe tricolore du premier magistrat et les palmes, insignes de la Croix de Guerre qui lui fut décernée pour son action dans la résistance, donne un caractère très solennel à cette veillée funèbre.

 

Albert Desmedt quitte pour la dernière fois sa mairie d’Halluin, il est 9 h 15. Le cortège funéraire gagne l’église Saint-Hilaire ce jeudi 30 juillet 1987. La garde d’honneur des sapeurs-pompiers accompagnait le corbillard derrière lequel se trouvait la famille et le conseil municipal pratiquement au complet. 

 

A 10 h. les rues d’Halluin étaient vides, et de nombreux commerces avaient fermé leurs portes. Comme si toute la ville avait tenu à porter le deuil de son maire tandis qu’étaient célébrées ses obsèques en l’église Saint-Hilaire.

 

Une église archi-comble pour accueillir ceux qui voulaient s’associer à l’ultime hommage. Une foule de personnalités parmi lesquelles M. Bouillon, sous-préfet, M. Maurice Schumann, vice-président du Sénat, M. Dermaux, député-maire de Tourcoing, MM Houssin et Delnatte, conseillers généraux, M. Netta, ancien maire de la ville d’Oer, une délégation de la ville de Menin, ainsi que de très nombreux maires et élus des communes voisines.

 

Derrière, tous les Halluinois venus assister à une cérémonie où solennité et simplicité s’allièrent aisément. A l’image de celui que l’on honorait. Solennelle la messe célébrée par le doyen d’Halluin entouré de tous les prêtres des paroisses de la ville, et de Bousbecque réunis autour de l’autel, derrière lequel avaient pris place l’Harmonie Municipale et la chorale de la « Lyre Halluinoise ». Solennel l’hommage rendu à l’un des leurs par ses amis de la Légion d’Honneur, ainsi qu’une quinzaine de porte-drapeaux de toutes les associations patriotiques rassemblés autour du cercueil, la haie de policiers en grand uniforme et la garde d’honneur constituée de sapeurs-pompiers.

 

Au terme de la cérémonie religieuse et d’une très longue offrande, lors de laquelle beaucoup tinrent à exprimer leur sympathie à la famille d’Albert Desmedt, c’est M. Patrick Tierrie, premier adjoint, qui rendit l’hommage de la municipalité :

 

« Albert, la ville d’Halluin est aujourd’hui autour de toi. Pour une dernière fois, elle tient à t’exprimer ses remerciements pour le temps, sans compter que tu lui as donné. Tout d’abord en tant que journaliste, fidèle au poste pendant de nombreuses années, à l’écoute des Halluinois et surtout des associations à qui, toujours, avec le sourire, tu tenais ta porte ouverte.  

La retraite ayant sonné, plutôt que de profiter d’un repos bien mérité, tu as voulu continuer à servir tes chers Halluinois, tu les as servis courageusement depuis quatre ans.    

Ces derniers temps, chaque fois que nous nous voyons, c’est toujours du sort d’Halluin et des Halluinois que tu te souciais. Jusqu’à ton dernier souffle, tu as œuvré pour le bien-être d’Halluin et du canton. 

Je terminerai ce mot par la fin du message que tu nous adressais le 14 juillet : A bientôt ! ». 

 

Homme de coeur

 

C’est ensuite « son confrère, son ami, son frère », M. Maurice Schumann, ancien ministre,  Sénateur du Nord, membre de l’Académie Française, qui lui rendit le dernier hommage :  

 

« J’ai retrouvé sur ce cercueil ma croix de la Légion d’honneur, celle qui m’a été remise par le général Leclerc. Je ne pouvais la confier qu’à un frère. Je me souviens de te l’avoir épinglée, si près du cœur. De ce cœur qui a tant battu pour Geneviève, ton épouse, ta famille, pour Halluin, pour Bousbecque, ta ville natale, pour la Vallée de la Lys.   

Près de ce cœur qui battit aussi et surtout pour la France. De ce cœur qui fut offert à la France. De ce cœur d’un ami fidèle entre tous… jusqu’au devant du peloton d’exécution ». 

 

Et Maurice Schumann d’évoquer la « Symphonie Inachevée » qui venait d’être jouée : 

« Quel superbe symbole !  La joie, la bonne humeur ne s’arrêtent pas avec la vie. Goûtez-là désormais dans le rafraîchissement de la Lumière et de la Paix ! ».

 

Après ces paroles fraternelles de l’ancien ministre,  l’Hymne national a retenti… comme pour chaque ancien combattant au terme de la messe des funérailles. Mais cette « Marseillaise » là, prit une autre ampleur ; Elle célébrait l’ancien combattant certes, mais surtout l’ancien Résistant qui aurait sacrifié sa vie pour la Patrie, et le premier magistrat de la cité.

 

Accompagné d’une quinzaine de drapeaux, du conseil municipal et de sa famille, Albert Desmedt fut alors conduit au cimetière de la ville. Il était temps de dire adieu à ADES, et une dernière fois, il parcourut les rues de la cité qu’il aimait, entouré de ceux qu’il aimait. 

 

Dans son testament politique M. Desmedt souhaitait voir son conseiller municipal Didier Desprez lui succéder. Les membres de la liste majoritaire « Sécurité et Gestion » ont accédé à ce désir lors d’une séance extraordinaire du Conseil Municipal d’Halluin qui se déroula le jeudi 3 septembre 1987

 

Sur proposition du Maire Didier Desprez, la majorité du Conseil Municipal avait accepté de dénommer l’ensemble de la structure (Bibliothèque et Maison des Associations, situées rue de Lille),  « Centre Culturel Albert Desmedt », inauguré officiellement en 1989.

 

(Archives, D.D., Presse).

 

Repost 0
Published by Brandodean - dans WEBLOGS
commenter cet article
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 09:13

 

 

 

Jean-Luc Deroo, professeur de lettres, arriva à Halluin en 1977 et dirigea pendant vingt ans l’école Notre-Dame des Fièvres à Halluin, jusqu’à la rentrée 2000. Ces premières années dans l’enseignement, il les passa à Dunkerque et à Lille. 

  

Il occupa également, pendant 8 ans, des responsabilités importantes à la tête du syndicat  CFDT de l’enseignement privé. Son père a participé à l’élaboration de la loi Debré sur les rapports Etat-écoles privées. 

 

En Mai 68, il était du côté des barricades. Il débutait dans l’enseignement et entrait dans la vie active. Comme il le dit : « Une entrée forcée puisque j’étais le deuxième d’une famille de douze enfants, et  je devais « ramener l’argent à la maison » comme l’on dit. Sinon j’aurais choisi autre chose ».  

  

Son souhait était de devenir chirurgien. Tout en ayant  effectué une carrière dans l’enseignement littéraire et la philosophie, l'ancien directeur d’école dit aussi être d’un tempérament scientifique, aimant la biologie et la chimie. 

   

Aux élections municipales de mars 1989, il siège pour la première fois au sein du conseil municipal, en qualité de  second adjoint de M. Alexandre Faidherbe Maire d’Halluin. Il est réélu au poste de second adjoint, aux élections de mars 1995.  

 

Six ans plus tard, lors des élections municipales,  M. Jean-Luc Deroo est nommé, pour la première fois, au fauteuil de Premier Magistrat de la ville d’Halluin, e 25 mars 2001.  

 

Le nouveau conseil municipal est composé ainsi : Entouré de neuf adjoints, dans l’ordre de nomination : Christiane Verkindère-Debon, Alain Lambré, Fabrice Varrasse, Annie-Bagein-Declercq, Franck Haelewyn, Didier Delahousse, Serge Maugeais, Jean-Claude Klimanek, Jacques Vanoverberghe, de quatre conseillers délégués : Françoise Verein-Delebecque, Laurence Vanoverberghe-Faidherbe, Jean-Claude Hazebroucq, Stéphane Bedleem, de ses conseillers municipaux : Nadine Bosquillon-Claeys, Andrée Brun-Hachin, Christiane Boucourt- Crombez, Francine Lagrange, Maryse Vandevyver, Jocelyne Lefebvre, Marcel Daminet, Michèle Nollet, Pierre Delbassez, Nelly Vankesbeulque-Prunez, Jean-Louis Leoen et des conseillers municipaux représentant l’opposition : Didier Desprez, Marie-Paule Heiblé-Doléans, Jean-Pierre Verschave, Ghislain Maerten, Claudette Lebas-Cornard, Marie-Cécile Derveaux, Marie-Madeleine Boone, Dominique Voet.

 

Lors de son discours-fleuve, dont l’introduction sonnait comme un soulagement : «Voilà, je suis à vous ! »  et après avoir élevé Alexandre Faidherbe, conseiller général, au titre de maire honoraire de la ville d’Halluin, Jean-Luc Deroo a répété qu’il serait au service de tous les halluinois en s’appuyant : « sur les compétences et les motivations, les savoir-faire et le sens du service public de l’ensemble du personnel municipal ». 

 

Aux élections municipales de mars 2008, La liste de Gustave Dassonville « Unissons-nous pour Halluin » UMP obtient 3.920 voix  soit  48,25 %,  la liste de Jean-Luc Deroo « En Avant Halluin » PS obtient 4.204 voix soit 51,75 %. 

 

284 voix séparent les deux listes (209 en 2001), de bons reports de voix dans les deux camps, mais plus d’abstentionnistes que prévu. Au bout d’un duel « terrible » la liste de Jean-Luc Deroo l’emporte et permet à Halluin de rester la seule ville à gauche de la Vallée de la Lys.

 

Le Dimanche 23 Mars 2008, Jean-Luc Deroo (PS) est élu pour la seconde fois consécutive Maire d’Halluin, entouré de neuf adjoints dans l’ordre de nomination : Didier Delahousse, Jocelyne Lefebvre, Fabrice Varrasse, Jean-Claude Klimanek, Françoise Verein, Marc Desbuquois, Gaëlle Thual, Jacques Vanoverberghe, Yasmina Chigri, de ses conseillers municipaux : Fatima Guettaf, Claudette Lebas, Alain Cappe, Jennifer Lacroix, Jean-Pierre Vercruysse, Catherine Vanthomme, Stéphane Bedleem, Michèle Nollet, Hamza El Kostiti, Isabelle Combas, Jean-Claude Hazebroucq, Marie-Line Mulliez, Mickaël Moglia, Annabelle Salembier, Thierry Demeester et des conseillers de l’opposition : Gustave Dassonville ; Marie-Thérèse Canoot, Patrick Splete, Pascale Lesage, Yvan Hennion, Denyse Simono, Gauthier Desplanque, Marie-Cécile Derveaux. 

 

Dans son discours, Jean-Luc Deroo dit notamment : « Nous sommes responsables et comptables de la qualité de la vie politique que nous avons à conduire dans notre ville ».   

 

M.  Jean-Luc Deroo est notamment un enfant de parents enseignants comme son épouse Marie Deroo, actuelle Conseillère Générale du Nord, qui débuta sa carrière également comme institutrice en 1959. 

 

Marié,  père de quatre enfants, le Maire d'Halluin est  Vice-Président de Lille Métropole Communauté Urbaine, mais  aussi en 2010,   Président du syndicat  Lys Nord Métropole et Président  de la Maison de l'Emploi de Tourcoing et la Vallée de la Lys. 

   

(Archives, D.D., Presse).   

 

Repost 0
Published by Brandodean - dans WEBLOGS
commenter cet article
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 08:07

 

 

 

Halluinois de naissance, le 24 juin 1935, M. Alexandre Faidherbe a pratiquement toujours vécu dans sa ville.

 Après l’obtention du Bac philo avec mention bien en 1955 et plusieurs années d’études universitaires, il est revenu à Halluin pour y enseigner dès 1959. 

De 1963 à 1981, ce père de cinq enfants, enseignera à l’école Jean-Macé avant d’en devenir le directeur. 

 

Chevalier du Mérite Agricole et colombophile passionné, il est président du groupement colombophile de l'arrondissement de Lille, ainsi que président de l'association halluinoise "Les amis de la basse-cour".  Sportif  pratiquant, coureur de fond et demi-fond, il occupa également les fonctions de président du club d’Athlétisme Halluin Val de Lys, avant d'être nommé président d'honneur.

 

En janvier 1995, pour ses 32 années passées au service de l’Education nationale, il reçoit l’insigne d’Officier de l’Ordre des palmes académiques.

 

Dans son discours de remerciements, Alexandre Faidherbe dit notamment : (…) « L’entourage est primordial. Je suis quelqu’un qui ne croît guère à la réussite en solitaire, persuadé que les vraies réussites sont toujours collectives ».

 

Reprenant son cheval de bataille d’enseignement convaincu, Il redit combien : « l’éducation est une tâche qui ne saurait être considérée comme de la responsabilité exclusive des enseignants. L’école seule ne peut pas tout. Elle repose sur le trépied enseignants, familles, responsables municipaux ». 

Un discours que son arrière grand-père (Alexandre, aussi) également directeur d’école, à Roubaix, tenait déjà en 1855 !

 

Pour la première fois en 1971,  il est élu conseiller municipal et adjoint sur la liste emmenée par le Maire d’Halluin Albert Houte (Etant carté socialiste, sa mère Mme Faidherbe née Castel Claire, gaulliste siégeant au conseil municipal sortant, se retira pour éviter l'affrontement).

 

Sept ans plus tard, aux  Législatives de 1978, Alexandre Faidherbe  devient député suppléant, après la victoire historique de Gérard Haesebroeck Maire d’Armentières (Parti Socialiste) sur Maurice Schumann, Ministre des Affaires étrangères de 1969 à 1973, neuf fois élu député du Nord depuis, 1945.

 

A l’élection cantonale de Tourcoing Nord, en octobre 1987, contre toute attente, les électeurs ont fait passer ce siège traditionnellement détenu par un candidat de droite à la gauche. 

 

Alexandre Faidherbe (ancien adjoint au maire d’Halluin, conseiller à la communauté urbaine, conseiller régional et suppléant de M. Gérard Haesebroeck,  député de la 10ème circonscription, actuel conseiller municipal d’Halluin) succède à Albert Desmedt, ancien maire d’Halluin, au siège de conseiller général du canton de Tourcoing-Nord avec 54,86 % des suffrages exprimés, contre 45,13 % des voix à son adversaire, Henri Desmettre, maire de Roncq UDF/CDS.

 

Lors des élections municipales en mars 1989, pour la première fois, Alexandre Faidherbe (PS), conseiller général, emporte la mairie d’Halluin. Après l’annonce officielle des résultats, la première pensée du nouveau maire fut pour ceux qui ont fait confiance à sa liste, à ceux qui ont présidé le comité de soutien et à MM Houte et Leveugle, anciens maires, et demanda que l’on respecte tous les candidats présents à cette élection « Nous somme élus ce soir, nous sommes au service de tous les halluinois » devait-il conclure. 

 

Le samedi 25 mars 1989, autour du maire Alexandre Faidherbe sont nommés neufs adjoints : Régis Vanhalst, Jean-Luc Deroo, Jeannine Gheysen-Castro, Jean-François Lesage, Didier Duprat, Vianney Leveugle, Brigitte Casier-Duforest, Didier Delahousse, Didier Watry, trois conseillers délégués : François Bisbrouck, Francis Poulain, Olivier Ghesquière, et les conseillers municipaux : Pour la majorité, Claude Hernaert, Maurice Bels, Nelly Vankesbeulque, Lucien Dupont, Francis Vandenbrouck, Raymond Detaevernier, Michel Odent, Pierre Delbassez, Christiane Verkindère Debon, Patrick Boucourt, Jacques Brulin,  Marcelle Varrasse-Delporte. Pour l’opposition, Didier Desprez, Patrick Tierrie, Marie-Paule Heiblé-Doléans, Freddy Mathys, Jean-Pierre Verschaeve, Serge Maugeais, Raymond Vanhalst, et représentant le PCF, Francine Vanoverberghe. 

 

A l’élection cantonale partielle de Tourcoing Nord en juin 1989 (Cette élection était provoquée par la plainte déposée par le leader du Front National Christian Baeckeroot pour l’annulation de la cantonale de 1987 « faux candidats-fantômes »), le Conseiller Général sortant Alexandre Faidherbe, qui est aussi Député suppléant de Jean-Pierre Balduyck depuis 1988 et Maire d’Halluin, est réélu Conseiller Général du canton de Tourcoing-Nord.

 

Aux élections cantonales de 1992, Alexandre Faidherbe (homme de terrain, connaissant sur le bout des doigts le moindre dossier du canton de Tourcoing Nord,  élu conseiller général en 1987, après le décès d’Albert Desmedt, puis de nouveau en 1989, après l’annulation de la partielle de 1987) est victime de la vague de mécontentement qui touchait alors le Parti Socialiste sur le plan national. Et la presse locale titre : « La défaite d’un parti… plus que celle d’un homme ».

 

 Le Maire d’Halluin laisse son siège de conseiller général à Henri Desmettre candidat de l’Union Pour la France CDS  et Maire de Roncq, âgé de 65 ans, qui devient  ainsi le premier Maire roncquois conseiller général du canton de Tourcoing- Nord. 

 

Au moment des élections législatives de 1993, après la victoire du nouveau Député Christian Vanneste (RPR), le Maire d’Halluin Alexandre Faidherbe perd son poste de suppléant du député sortant Jean-Pierre Balduyck, cela un an après avoir perdu celui de conseiller général.  

 

Le 25 juin 1995, Alexandre Faidherbe (PS),  est élu pour la seconde fois consécutive dans le fauteuil de Premier Magistrat d’Halluin. Lors de son discours, il eut une pensée personnelle pour sa mère, présente au côté de son épouse, qui longtemps eut un engagement dans la vie publique et sociale d’Halluin, tout en élevant ses six enfants : « Je lui dois cette envie d’un engagement fort au service de notre ville, le désir de suivre le sillon avec pour exigences le respect d’autrui… »

 

Il est procédé à la nomination de neuf adjoints : Régis Vanhalst, Jean-Luc Deroo, Jeanine Gheysen, Didier Duprat, Jean-François Lesage, Christiane Verkindère, Didier Delahousse, Brigitte Casier, Francis Poulain, et de trois conseillers municipaux délégués : Serge Maugeais, Franck Haelewyn, François Bisbrouck, et des conseillers municipaux : Delbassez Pierre, Plets-Tachon Christiane, Vankesbeulque-Prunez Nelly, Degavre Robert, Daminet Marcel, Bosquillon-Claeys Nadine, Detaevernier Michel, Varrasse Fabrice, Verein-Delebecque Françoise, Lassalle Henri, Watry Didier, Devlies-Elias Ginette. Liste Opposition « Mieux Vivre Halluin », Didier Desprez, Marie-Paule Heiblé-Doléans, Emmanuel Delannoy, Christian Verpraet, Jean-Pierre Verschave. Liste Front National, Roger Strobbe, Claude Potier, Richard Cools. 

 

Il est à préciser, que trois des cinq têtes de la liste « Mieux vivre à Halluin » à savoir Didier Desprez, Marie-Paule Heiblé-Doléans et Christian Verpraet démissionnèrent pour laisser leur place aux trois suivants sur la liste : René Schmidt, Philippe Grimonpont et Danièle Monteyne qui siégèrent à leur place. 

 

Aux Législatives de 1997, Jean-Pierre Balduyck (PS) récupère son siège de Député du Nord , qu’il avait cédé en 1993 à Christian Vanneste. Pour le parti socialiste, les Législatives se suivent mais ne se ressemblent pas !  Le Maire d’Halluin Alexandre Faidherbre récupère également son poste de Suppléant du nouveau Député, le Maire de Tourcoing Jean-Pierre Balduyck, qui obtient auprès de l’électorat halluinois  près de mille voix de plus que le député sortant Christian Vanneste.  

 

Aux Elections Cantonales 1998, le dimanche 22 mars, au soir du second tour, Alexandre Faidherbe (PS) maire d’Halluin retrouve son siège de conseiller général, perdu en 1992, avec plus de quatre points d’avance, soit 981 voix sur son principal rival le RPR Christian Vanneste.

 

A nouveau, Alexandre Faidherbe retrouve ses deux fonctions, (de suppléant du député et de conseiller général), cédées à la droite.  Une bonne nouvelle en cachant une autre, on apprenait qu’en même temps (quasiment) Alexandre Faidherbe était grand-père pour la douzième fois…

 

Lors des  élections municipales de 2001, le maire sortant Alexandre Faidherbe se retire pour laisser la place à son 1er adjoint M. Jean-Luc Deroo, qui est élu, pour la première fois, Maire d’Halluin.

 

Après avoir  été conseiller municipal, adjoint et Maire d’Halluin, conseiller communautaire, conseiller général, conseiller régional, suppléant de Député, Alexandre Faidherbe est élevé au titre de Maire Honoraire de la ville d’Halluin, par son successeur Jean-Luc Deroo.

 

 Le 9 novembre 2001, en présence du Président du Conseil Général du Nord Bernard Derosier, le Maire d’Halluin Jean-Luc Deroo inaugure la nouvelle salle polyvalente, rue Marthe Nollet, baptisée « Alexandre Faidherbe ». 

 

Aux législatives de 2002, Alexandre Faidherbe perdra son poste de suppléant au député Jean-Pierre Balduyck, après la défaite de ce dernier face à Christian Vanneste (UMP).

 

Aux cantonales de 2004, Alexandre Faidherbe cède son poste de conseiller général à Marie Deroo (PS)  (épouse du maire d’Halluin), qui devient pour la première fois Conseillère Générale du Nord, après sa victoire, au second tour, face à Vincent Ledoux (UPN) et René Declercq (FN).

 

(Archives, D.D., Presse).   

 

Repost 0
Published by Brandodean - dans WEBLOGS
commenter cet article

Texte Libre

Depuis février 2007, ce site vous est offert gracieusement, il est le fruit d'un travail bénévole important de recherches, de rédaction et mise en page.

Alors n'hésitez-pas à laisser un message (cliquez sur ajouter un commentaire à la fin de chaque article), ou sur le Livre d'Or afin que je puisse connaître vos impressions sur les articles consultés et votre intérêt pour l'histoire locale ; ou si vous désirez apporter des rectifications, des précisions ou informations complémentaires.

Je souhaite à chacune et chacun d'entre vous, une excellente plongée dans le passé halluinois.

Vous pouvez me contacter aussi à l'adresse suivante :
daniel.delafosse@wanadoo.fr

 

Depuis plus de 4 ans, 1000 articles (+ Compléments d'informations) ont été présentés sur ce blog...

 

A compter du 4 Juillet 2011, ce lien ne sera plus consacré à la parution d'écrits et aux mises à jour.

 

Désormais, vous trouverez uniquement la publication de photos (archives personnelles), anciennes ou récentes, relatives à Halluin (Vos commentaires sont toujours les bienvenus !).

 

Vous pouvez continuer à me lire sur le site :   http://alarecherchedupasse-halluin.net/  

 

Merci à vous.  

  

Texte Libre


Afin de faciliter votre quête et pour plus de rapidité, utilisez les mots essentiels de votre demande
 dans le module "Recherche" ci-dessus...

Réponse à certaines interrogations…

 

Permettez-moi de préciser que ce blog est la réalisation d’un travail d’archives personnelles ou provenant d’articles publiés dans la presse (La Voix du Nord, Nord Eclair, La Vie Chez Nous etc...), revues et livres divers.

 

Créé à mon initiative, il était normal que ce blog contienne principalement les archives familiales, mais de suite, ne voulant pas me cantonner à cela, j’ai décidé de l’ouvrir à tous les thèmes qui étaient rattachés au passé halluinois et à son histoire.

 

Au fur et à mesure de son installation, j’ai intégré également des informations présentes, liées à la vie halluinoise en priorité ou d'ordre général, susceptibles d’intéresser le plus grand nombre de lecteurs ; en essayant d’être au plus près des évènements et en effectuant, si nécessaire, des mises à jour sur des documents déjà publiés.

 

En ce qui concerne l’Histoire d’Halluin, chacun comprendra que la parution d'un article n'est faisable uniquement pour des documents en ma possession… Mon seul but est d’informer le mieux possible en abordant tous les sujets sans aucune restriction !

 

Ce blog n’ayant aucun caractère officiel, j’invite simplement les personnes qui possèdent des documents sur l’histoire locale, d’ouvrir leur propre blog ou site… Et je serais ravi bien entendu de le consulter.

 

 Aussi, le mien est rédigé dans la mesure de mes possibilités de temps mais aussi d’envie…, et l’espoir, pour ma part, que ce véritable travail reste uniquement le plaisir de faire partager une passion !

 

Merci à vous.  (2008)   

Liens Sites Halluinois
  :
 
  
   
                 

Site officiel de la Ville d'Halluin 59250 :  ville-halluin.fr

"A la recherche du Passé d'Halluin
" (Photos) :
alarecherchedupasse-halluin.net/

 

brandodean.over-blog.org/article-la-politique-halluinoise-et-les-sites-et-blogs-sur-internet-50337926.html

 

Paroisse Notre-Dame de la Lys Halluin : nordnet.fr/ndlys
Les Amis de l"Orgue Halluin : orgue-halluin.123.fr

Propriété "Le Manoir aux loups" Mont d'Halluin : parcmanoirauxloups.com
Le Syndicat d'Initiative d'Halluin : .tourisme-halluin.fr

Ecole de Musique Halluin : ville-halluin.fr/culture.
La Lyre Halluinoiselyre-halluinoise.com

 

M.J.C.  M.P.T. Halluin : mjchalluin.free.fr
Canalblog : villehalluin.canalblog.com/archives

Cercle Généalogique Halluin Lys
:
perso.wanadoo.fr/genealys.halluin
Cinélys Halluin : cinelyshalluin.asso-web.com

 

Tennis Club Halluin : tennisclub.halluin.free.fr
Volley Club Michelet Halluin : volleyclubmichelethalluin.com
Vélo Club Halluin : levcuh.canalblog.com
Club de Musculation Halluin : halluinmusculation.com
Athlétisme Halluin : ahvl.com.fr
Judo - Ju-Jitsu : judohalluin.keogratuit.com
Triathlon Halluin  halluintriathlon.over-blog.fr

Badminton - Halluin http://www.asb.asso.fr

Livre D'or

Texte Libre

Musiques de Films :

deezer.com/fr/music/ennio-morricone 

deezer.com/fr/music/john-williams

deezer.com/fr/music/john-barry

deezer.com/fr/music/maurice-jarre

deezer.com/fr/music/vangelis

deezer.com/fr/music/georges-delerue

deezer.com/fr/music/michel-legrand

deezer.com/fr/music/eric-serra

deezer.com/fr/music/gabriel-yared


Musiques Groupes et Interprètes Divers :

deezer.com/fr/music/los-calchakis

deezer.com/fr/music/harvest-neil-young

deezer.com/fr/music/pink-floyd

deezer.com/fr/music/simon-and-garfunkel

deezer.com/fr/music/the-animals

deezer.com/fr/music/supertramp

deezer.com/fr/music/talk-talk

deezer.com/fr/music/jean-michel-jarre

deezer.com/fr/music/cat-stevens

deezer.com/fr/music/alan-stivell

deezer.com/fr/music/maxime-le-forestier

deezer.com/fr/music/graeme-allwright

deezer.com/fr/music/neil-diamond

deezer.com/fr/music/michel-jonasz

deezer.com/fr/music/léo-ferré

deezer.com/fr/music/james-blunt

deezer.com/fr/music/hugues-aufray

.deezer.com/fr/music/jean-ferrat

deezer.com/fr/music/dick-rivers

deezer.com/fr/music/marie-laforêt

deezer.com/fr/music/alain-chamfort

deezer.com/fr/music/the-cranberries

deezer.com/fr/music/richard-anthony

deezer.com/fr/music/david-bowie

deezer.com/fr/music/the-who

deezer.com/fr/music/queen

  

deezer.com/fr/music/david-guetta

 

deezer.com/fr/music/gipsy-kings

deezer.com/fr/music/les-négresses-vertes

deezer.com/fr/music/cali

deezer.com/fr/music/anaïs

deezer.com/fr/music/olivia-ruiz

deezer.com/fr/music/manu-chao

deezer.com/fr/music/bryan-adams

deezer.com/fr/music/chris-isaak

deezer.com/fr/music/bryan-ferry

 
Revues - Opérettes - Comédies Musicales :

deezer.com/fr/music/mistinguett

deezer.com/fr/music/marlene-dietrich

deezer.com/fr/music/josephine-baker

deezer.com/fr/music/line-renaud

deezer.com/fr/music/annie-cordy

deezer.com/fr/music/zizi-jeanmaire

deezer.com/fr/music/grace-jones

deezer.com/fr/music/amanda-lear

deezer.com/fr/music/maurice-chevalier

deezer.com/fr/music/jean-gabin

deezer.com/fr/music/fernandel

deezer.com/fr/music/bourvil

deezer.com/fr/music/yves-montand

deezer.com/fr/music/tino-rossi

deezer.com/fr/music/luis-mariano

deezer.com/fr/music/dario-moreno

deezer.com/fr/music/andré-dassary

deezer.com/fr/music/joselito

deezer.com/fr/music/comédies-musicales