Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Histoire de la ville d'Halluin (Nord). Regard sur le passé et le présent.
  • : Publication relative à l'histoire de la ville d'Halluin 59250. Regard sur le passé et le présent.
  • Contact

Texte Libre


Vous pouvez
retrouver sur ce blog,

90 volets concernant les évènements

de la Guerre 1914 - 1918

et Halluin.

38 volets concernant les évènements

 de la Guerre 1939 - 1945

et Halluin,


ainsi que 30 volets consacrés à

La Libération d'Halluin en Septembre 1944.

unc.halluin.free.fr

marins.halluin.neuf.fr

1 volet sur l'Afghanistan et Halluin

3 volets concernant les évènements

de la Guerre du Vietnam

(1963 - 1975

 


4 volets concernant les évènements

de la Guerre d'Algérie
(1954 - 1962)

et Halluin

3 volets concernant les évènements

de la Guerre d'Indochine
(1946 -1954)

et Halluin

1 volet sur Les Colonies et Halluin

2 volets concernant les évènements

de la Guerre 1870 - 1871

et Halluin


2 volets concernant les évènements

des Guerres de Crimée (1854 -1856)
 d'Italie (1859)

et Halluin

Trois Grognards Halluinois de l'Empire,
Historique Militaire.

 

 

11 volets concernant l'Histoire

d'HALLUIN de 1850 à 2000.

 

 

Les Maires d’Halluin… en chiffres depuis la Révolution.

 

brandodean.over-blog.org/article-les-maires-de-la-ville-d-halluin-en-chiffres-depuis-la-revolution-

 

Elections Municipales d’Halluin depuis 1789, et diverses depuis 2000.

 

(1789 à 1957) brandodean.over-blog.org/article-5718533.html

 

(1957 à 1992) brandodean.over-blog.org/article-5718593.html

 

(1992 à 2007) brandodean.over-blog.org/article-5718818.html 

 

(Mars 2008 à ce jour) brandodean.over-blog.org/article-18082602.html  


Recherche

Texte Libre


Musique Classique - Opéra :

 
musiclassics.fr

radioclassique.fr

evene.fr

deezer.com/fr/music/maria-callas

deezer.com/fr/music/montserrat-caballé

deezer.com/fr/music/régine-crespin

deezer.com/fr/music/jessye-norman

deezer.com/fr/music/barbara-hendricks

deezer.com/fr/music/julia-migenes

deezer.com/fr/music/cécilia-bartoli

deezer.com/fr/music/natalie-dessay

deezer.com/fr/music/enrico-caruso

deezer.com/fr/music/luciano-pavarotti

deezer.com/fr/music/placido-domingo

deezer.com/fr/music/josé-carreras

deezer.com/fr/music/ruggero-raimondi

deezer.com/fr/music/roberto-alagna

deezer.com/fr/music/andrea-bocelli


Chansons Françaises et Etrangères :

deezer.com/fr/music/jacques-brel

deezer.com/fr/music/johnny-hallyday

deezer.com/fr/music/florent-pagny

deezer.com/fr/music/michel-sardou

deezer.com/fr/music/alain-bashung

deezer.com/fr/music/alain-souchon

deezer.com/fr/music/francis-cabrel

deezer.com/fr/music/daniel-balavoine

deezer.com/fr/music/mylene-farmer

.deezer.com/fr/music/Jean-louis-murat

deezer.com/fr/music/serge-gainsbourg

deezer.com/fr/music/etienne-daho

deezer.com/fr/music/juliette-greco

deezer.com/fr/music/charles-aznavour

deezer.com/fr/music/elvis-presley

deezer.com/fr/music/michael-jackson

deezer.com/fr/music/seal

deezer.com/fr/music/phil-collins

deezer.com/fr/music/sting

deezer.com/fr/music/elton-john

deezer.com/fr/music/prince

deezer.com/fr/music/georges-brassens

deezer.com/fr/music/eddy-mitchell

deezer.com/fr/music/gilbert-becaud

deezer.com/fr/music/edith-piaf

deezer.com/fr/music/patrick-bruel

deezer.com/fr/music/charles-trenet

deezer.com/fr/music/serge-lama

deezer.com/fr/music/daniel-guichard

deezer.com/fr/music/yves-simon

deezer.com/fr/music/francis-lalanne

deezer.com/fr/music/bob-dylan

deezer.com/fr/music/leonard-cohen

deezer.com/fr/music/joan-baez

deezer.com/fr/music/madonna

deezer.com/fr/music/claude-francois

deizer.com/fr/music/dalida

deezer.com/fr/music/michel-polnareff

deezer.com/fr/music/julio-iglesias

deezer.com/fr/music/celine-dion

deezer.com/fr/music/pascal-obispo

deezer.com/fr/music/yannick-noah

deezer.com/fr/music/christophe-willem

.deezer.com/fr/music/christophe-maé

deezer.com/fr/music/abba

deezer.com/fr/music/boney-m

deezer.com/fr/music/the-doors

deezer.com/fr/music/U2

deezer.com/fr/music/indochine

deezer.com/fr/music/the-beatles

deezer.com/fr/music/the-rolling-stones


Clips :

muzika.fr/clip/47463 Frank Sinatra

muzika.fr/clip/20885 Jean Ferrat

 
muzika.fr/clip/41954 Joe Cocker

muzika.fr/clip/51584 The Platters

muzika.fr/clip/18463 Renaud

muzika.fr/clip/19431 Jacques Dutronc

muzika.fr/clip/28079 Lionel Richie
 
muzika.fr/clip/48464 Tina Turner

muzika.fr/clip/22835 Jeanne Mas

muzika.fr/clip/51596 Erros Ramazzotti 

muzika.fr/clip/23966 Desireless

muzika.fr/clip/48940 Barry White

muzika.fr/clip/49235 Renan Luce

muzika.fr/clip/58832 Julien Doré

muzika.fr/clip/44811 Bob Marley

muzika.fr/clip/14192 Guy Béart

muzika.fr/clip/13583 Sylvie Vartan

muzika.fr/clip/39275 Nolween Leroy

muzika.fr/clip/36603 Raphaël

muzika.fr/clip/25553 Carla Bruni

muzika.fr/clip/31477 Marianne Faithfull

muzika.fr/clip/13000 Julien Clerc

muzika.fr/clip/23466 Gérald De Palmas

muzika.fr/clip/21314 Laurent Voulzy
  
muzika.fr/clip/62205 La Grande Sophie

muzika.fr/clip/49894 Nana Mouskouri

muzika.fr/clip/55939 Benjamin Biolay

muzika.fr/clip/36342 Lynda Lemay

muzika.fr/clip/28148 Jimmy Somerville

muzika.fr/clip/10409 Barbara

muzika.fr/clip/17079 Vanessa Paradis

muzika.fr/clip/14795 Georges Moustaki

muzika.fr/clip/20983 Jane Birkin

.muzika.fr/clip/39741 Mike Brant

muzika.fr/clip/14004 Philippe Cataldo

muzika.fr/clip/38485 Diams

muzika.fr/clip/43495 Patrick Hernandez

.muzika.fr/clip/39790 Faudel

muzika.fr/clip/62183 Grégoire

muzika.fr/clip/10019 Mano Solo

muzika.fr/clip/61251 Abd Al Malik

muzika.fr/clip/51079 Barbra Streisand

muzika.fr/clip/17691 Serge Reggiani

muzika.fr/clip/18782 Christophe

muzika.fr/clip/20482 Claude-Michel Schönberg

muzika.fr/clip/28394 Cock Robin

muzika.fr/clip/59417 Bénabar

muzika.fr/clip/27718 Rose

muzika.fr/clip/15987 Gérard Manset

muzika.fr/clip/55433 Chris Rea

muzika.fr/clip/53098 Mika

muzika.fr/clip/29375 Corneille

muzika.fr/clip/39010 Clémence 

19 août 2009 3 19 /08 /août /2009 19:55


Entretien effectué par la presse locale en Août 1993.

 

C’était entre 1964 et 1974, Des ribambelles de gamins d’Halluin sont partis chaque année pour une destination de vacances différente avec l’abbé Chuffart, alors vicaire d’Halluin, et sa « fine équipe » d’animateurs… Une épique époque d’animation que bien des colons et moniteurs ont gardé au fond d’un tiroir, dans un coin de leur cœur.

 

« Bah, vous savez, je ne veux pas tellement qu’on parle de moi. L’important c’était la colo » prévient l’Abbé Pierre Chuffart. Mais sitôt qu’on lui rappelle ces fameuses colonies, il en a des souvenirs à raconter. Et pour cause. Onze colos ont marqué les dix années qu’il a passées à Halluin. Onze morceaux de vie aux quatre coins de la France dont il se souvient les yeux toujours rieurs.

 

« Je n’en ai personnellement que d’excellents souvenirs. C’était formidable. On partait en autocar avec des jeunes bénévoles, des jeunes comme ça, plein de dynamisme, des cuisinières très dévouées et les garçons des paroisses du Mont d’Halluin, du Colbras et du centre. Ah, pour s’amuser, on s’amusait ! ».

 

De ces colos, il reste des photos, nombreuses, conservées pour beaucoup avec soin par M. Jacques Thomas, directeur adjoint et ami.

 

Et puis des histoires de déguisements ou de batailles d’eau dont on rit encore rien qu’à se les raconter. Une page d’histoire de beaucoup de petits Halluinois - maintenant devenus grands – est restée dans les forêts de Bretagne ou de Seine… ».

 

Chinon en 1964, La Mure en 1965, Bourbriac en 1966, Le Fouët en 1967, Le Mêle sur Sarthe en 1968, Chantonnay en 1969, Landivisiau en 1970, Saint-Genest-Malifaux en 1971 et 1972, Ciat en 973 et enfin Martigny les Bains en 1974, une belle colo qui a rassemblé  146 enfants.

 

Tous ces noms évoquent chez bien des têtes aux cheveux blonds – parfois devenus gris – des souvenirs de vacances pas comme les autres. Les filles elles, partaient avec les sœurs de la Sagesse. Pour les garçons, les vacances, c’était avec l’abbé Schuffart. Nostalgique, mais pas triste, celui-ci ressort de pochettes jaunies, les quelques photos qu’il a gardées. Chacune d’entre-elles rappelle des épisodes qui sentent le vécu.

 

« En Bretagne, avec mon ami Jacques, un jour où il pleuvait, on avait décidé de faire un cirque. Eh bien on était tous les deux en clowns, c’était un sacré spectacle, vous auriez-vu ça ! » se souvient-il l’air jovial. Les journées de préparation avec les moniteurs n’étaient pas tristes non plus. Les photos le prouvent…

 

Car les colos de l’abbé Chuffart, ça n’était pas comme maintenant, avec autant de moyens, et d’activités à la carte.

 

« On faisait avec ce qu’on avait. Le matin, les jeunes participaient au rangement, faisaient leur toilette. Il y avait des petits jeux, et puis le courrier. L’après-midi, c’était touours un grand jeu. Des chasses au trésor, des jeux de piste, des journées à thème, toutes sortes d’activités où les enfants participaient du tonnerre ».

 

A grand renfort de papier carton, de bouts de ficelles et d’imagination, les journées passaient vite pour les garçons. Les bases de loisirs n’existaient pas et le budget était serré. Mais qu’importe, chacun mettait la main à la pâte.

 

« On s’occupait aussi de l’intendance. Personne n’était prévu pour le nettoyage. Les enfants faisaient leurs lits et passaient un coup de balai. Ils râlaient, mais ça leur faisait du bien ! ».

 

Le spécialiste des grandes journées à thèmes, c’était M. Jacques Thomas.

 

Marco Polo est de retour

 

Dans les grands souvenirs, l’abbé Chuffart a en tête les souvenirs à Saint-Genest-Malifaux. Ils n’avaient pas hésité dans cette sympathique bourgade à reconstituer le retour de Marco Polo. Le bateau avait été réalisé. Un vrai bateau qui avait traversé le lac d’un bout à l’autre. Puis une fois descendu sur la terre ferme, le Marco Polo du jour avait emprunté un cheval.

 

« Les enfants vivaient la scène », se souviennent les deux compères.

 

L’année suivante, la municipalité de Saint-Genest-Malifaux avait contacté la colo. Une grande fête sur le thème de Saint Genest à travers les âges avait été organisée.

 

« Nous avions fait avec des matériaux récupérés un char sur l’époque des croisés. Le public avait été très impressionné » ajoutent-ils non sans une pointe de légitime fierté.

 

On se doute que lorsque Halluin débarquait pour trois semaines sur le lieu d’une colo, cela procurait une belle animation aux villages environnants.

 

Quand on demande à l’abbé Chuffart son plus beau souvenir de ces colonies, il répond sans hésiter « l’ambiance qui régnait là-bas. Il y avait un esprit de camaraderie qui a créé des liens si forts qu’ils existent encor. On insistait auprès des enfants sur l’entraide, sur le respect des autres ».

 

Sieste et veillée

 

« L’après-midi, on commençait par la sieste. Ca plaisait pas mais c’était bien pour les enfants, pour les animateurs aussi qui pouvaient piquer un petit roupillon ! Et tous les soirs, c’était la veillée, je tenais beaucoup à ça. Il y avait aussi le cinquième repas… ».

 

Depuis toutes ces années, l’abbé Chuffart a marié la plupart de ses moniteurs, dont il parle avec une réelle affection. « Encore à l’occasion, les colons ou les moniteurs me contactent pour des mariages ou des baptêmes. Et je sais qu’ils se revoient assez souvent entre eux ».

 

70 ans dans l’émotion

 

Pour son 70ème anniversaire, plusieurs moniteurs avaient d’ailleurs décidé en octobre dernier de réserver à l’abbé Schuffart une belle surprise…

 

« Jacques Thomas m’avait demandé de réserver mon dimanche avec insistance. Je ne me doutais de rien. J’avais d’autres choses de prévues. Et puis bon, comme il semblait y accorder beaucoup d’importance, je me suis libéré. Il est venu me chercher à Roncq, pour une réunion de la famille soi-disant. Et on roulait dans la campagne. Je ne savais pas où on allait. Puis on est arrivés à Wervicq. Je me suis dit « il devient fou, pourquoi il m’emmène ici ? » .

 

Arrivé au Château Dalle, l’abbé Chuffart allait constater que plus de 250 personnes l’attendaient, dont certaines venaient de Haute-Savoie ou du Gard pour fêter son anniversaire… et reparler des colos.

 

Ce jour-là, ils lui ont offert une belle assiette, avec toutes les dates et lieux des colos, et un livre d’or… Qu’il regarde de temps à autres quand le ciel est tristounet à Roncq…

 

Toujours partant, il prévient qu’il n’hésiterait pas à recommencer si on le lui demandait.

 

« L’autre jour, j’ai assisté à un départ de colo organisée par la mairie de Roncq. Il y avait un de mes anciens colons qui m’a demandé « et si on vous demandait de remonter dans le car M. L’abbé ? » Hé bien je lui ai répondu que j’y retournerai volontiers ! ».

 

Le temps du patronage et des colos organisées par les vicaires s’en est allé mais l’abbé Chuffart dit seulement que ça correspond à une évolution avec la télé, les loisirs qui ont changé.

 

« Les municipalités ont pris le relais et les jeunes doivent y vivre des choses tout aussi formidables. On apprend beaucoup dans les colonies, qu’on soit adulte ou enfant. La vie en communauté est riche d’enseignement.

 

Les colos ont été des moments très marquants. Il n’y avait jamais d’histoires bien graves, mais surtout une vraie fraternité ».

 

L’abbé Chuffart va bientôt quitter la paroisse de Roncq pour aller à Tourcoing. Pas bien loin. En emportant, c’est sûr, toutes les photos et les histoires des colos.

 

 (Archives D.D., N.E. Août 1993).

LIENSLes Patronages Halluinois en 1934, il y a... 75 ans ! 

La Guerre 1939 - 1945 - Halluin (14) René Mahieu chef de groupe des Scouts, de la 1ère Halluin de 1941 à 1944. 

Le camp et les colonies de vacances, il y a 60 ans... en juillet, août 1947.

Le Scoutisme et les Halluinois.

Les Scouts du Pays de la Lys - Rencontre...

www.LaToileScoute.net

Partager cet article
Repost0
18 août 2009 2 18 /08 /août /2009 19:16


Les centres aérés, devenus centre de loisirs (CLSH), pour les enfants n’ont pas toujours porté ce nom. Les anciens ne manquent pas de se souvenir du « camp de vacances » créé vers 1930 et qui accueillait, durant les mois de juillet et août, les enfants sur le stade municipal.

 

Celui-ci était alors situé près de l’abattoir, à l’endroit où a été construite l’école maternelle Marie-Curie.  La principale occupation était le football. Une ration de coco, boisson faite avec du bois de réglisse, désaltérait les gosiers après les matches.

 

Ce camp de vacances municipal était dirigé par M. et Mme Lesaffre, directeur et institutrice à l’école Jules Guesde.

 

M. Fernand Grenier venait y faire le « cinéma ». Chaque semaine, les enfants recevaient une carte pour pointer leur présence. S’ils avaient été assidus tous les jours de la semaine, ils pouvaient participer à une « tombola ».

 

(Archives, « Halluin, Images d’Autrefois »).

 


Une Halluinoise Mme Madeleine Mittenaere se souvient :

 

Fernand Grenier était particulièrement fier de cette comptine intitulée : «Voilà les gars des camps de vacances… » pas pour son retentissement poétique, mais parce qu’elle était née de la collaboration d’une communiste et d’un chrétien… en l’occurrence Joseph Declercq, également employé de mairie et chansonnier célèbre localement.

 

Fernand Grenier était sensible à tout ce qui touche à la jeunesse :

 

« C’est à son époque qu’on a créé à Halluin, les premiers camps d’été (l’équivalent de nos centres aérés) dans une plaine à la place de l’école Marie-Curie. Fernand amenait les enfants à la mer une fois par semaine. Parfois il y avait quatre ou cinq bus.  Au moment du départ, les enfants agitaient des petits drapeaux rouges et on chantait l’Internationale.

Pour goûter il y avait un biscuit et un sachet de coco ».

 

Fernand Grenier était également passionné de photo :

  

« Une fois à la Maison du Peuple, il avait présenté aux enfants un diaporama qui avait eu un succès fou. C’était intitulé « Vos enfants à l’écran ».

 

(Archives et Synthèse D.D., Presse).


LIENS :  Le camp et les colonies de vacances, il y a 60 ans... en juillet, août 1947.

Fernand Grenier, l'Employé de la Mairie d'Halluin, devenu Maire, Député et Ministre de l'Air !  

La "Maison du Peuple" d'Halluin, inaugurée le 26 Juillet 1914.

Partager cet article
Repost0
17 août 2009 1 17 /08 /août /2009 07:30





Lors du mois d’août 2004, j’ai vécu une histoire émouvante voire troublante avec un calopsitte (oiseau de compagnie, reçu en cadeau, 3 semaines après sa naissance), que je désire vous faire partager…

 

Ce matin du 10 août 2004, cet oiseau, âgé alors de trois ans  (prénommé César, en souvenir du cinéma, animal  apprivoisé, capable de prononcer des mots comme un perroquet) se trouvait sur mon épaule au moment où j’écrivais un « papier » pour un hebdo, consacré aux héroïnes de la saga télévisée 2004, intitulée : « Le miroir de l’eau » avec comme interprète principale Line Renaud.

 

Soudain, la sonnette de l’appartement retentit… et fit sursauter le volatile. Etant placé non loin d’une fenêtre ouverte, l’oiseau s’envola à l’extérieur, et très vite disparaissait au-dessus des toits avoisinants du centre ville d’Halluin.

 

Sans plus attendre, je me suis mis à la recherche du petit César, en sifflant des airs qu’il était susceptible de reconnaître. A plusieurs reprises, et en circulant dans le voisinage, j’avais l’intuition qu’il n’était peut-être pas loin, car il me semblait parfois reconnaître son cri…

 

Malheureusement, 3 jours après sa disparition,  l’espoir s’amenuisait ; car le temps pluvieux, la perte de son environnement habituel, le manque de nourriture ou peut-être des rencontres imprévues pouvaient présager le pire !

 

Entre-temps et en précisant que l’oiseau était bagué, un avis de recherche était déposé au journal local le vendredi 13 août. Néanmoins, je continuais à parcourir sans cesse le voisinage, le plus souvent la tête dans les airs, attentif au moindre sifflement.

 

Mais les heures passées... et la perte irrémédiable du petit animal de compagnie se profilait, plus que jamais, à l’horizon. En effet, après 4 jours de recherches, il fallait que je me rende à l’évidence, la probabilité de le retrouver était pratiquement inexistante !

 

Retrouvailles et  coïncidences surprenantes…



Or, en parcourant le journal local, ce dimanche 15 août 2004…Fête de l’Assomption,  Qu’elle n’était pas ma surprise et ma joie de lire l’annonce suivante : « A Halluin, perroquet trouvé ! » avec la description…

 

De suite, je savais que c’était lui… César était bien vivant (après avoir téléphoné à la presse, le journal m’apprenait que l’oiseau avait effectivement été retrouvé et signalé chez eux le 14, grâce à l’avis de recherche publié le 13.

Petite précision, la rédaction du journal a voulu me faire la surprise de me prévenir uniquement par le communiqué de presse paru le 15 août !).

 

Mais... cette histoire reste troublante sur bien des apparences, et voici pourquoi :

 

Si effectivement, j’ai appris l’heureuse nouvelle, le jour de la Sainte Marie… L’oiseau fut retrouvé, par l’encadrement du centre de loisirs, dans la cour de l’école Ste Marie, (située à deux cents mètres de chez moi) à l’endroit précisément où j’avais passé ma première année en maternelle à 3 ans (l'âge de l'oiseau), accompagnée de ma mère, Marie

 

Tout aussi surprenant, la personne qui avait actionné la sonnette de mon habitation et déclencha le saisissement de l’oiseau s’appelle, Marie ! (Née le même jour que Line Renaud).

Quant aux deux annonces parues dans la presse, elles étaient écrites par une secrétaire prénommée Marie !

 

Tout cela n’était, très probablement, que le fait du hasard ou pure coïncidence, mais pour moi, le communiqué de presse, surtout le jour du 15 août, restait en apparence un signe  « miraculeux » !

 

Quoi qu’il en soit, ce lundi 16 août 2004, en allant à la rencontre du personnel d’encadrement du centre de loisirs halluinois, je ne pensais pas que le plus déconcertant, de cette histoire, était encore à venir.

 

En effet, tout à mon bonheur d’avoir récupéré le petit César et recueilli les explications relatives à ses retrouvailles… j’ai rencontré aussitôt la jeune monitrice du centre aéré qui avait attrapé l’oiseau (non sans difficultés, car ce dernier - apeuré et désorienté dans un coin de la cour d’école entourée de hauts murs - se défendit griffes et surtout bec, en l’absence de son maître).

 

Lorsque cette charmante demoiselle m’annonçait qu’elle s’appelait Mathilde, j’ai cru vivre un rêve ! En quelques secondes, certains souvenirs se bousculaient et les signes du destin réapparaissaient dans l’explication que fois-ci :

 

En septembre 1992, les cinéphiles halluinois s’en souviennent, j’ai eu l’occasion d’être figurant dans un film qui se déroulait dans le Nord, notamment sur Halluin. Ce film intitulé :

 

« Faut-il aimer Mathilde ? » fut projeté le 7 janvier 1994, au cinéma halluinois « Le Familia », en présence du metteur en scène nieppois Edwin Baily… Or ce dernier n’est autre que le cinéaste du téléfilm « Le miroir de l’eau » diffusé durant le mois d’août 2004, sur France 2, dans lequel nous retrouvons la comédienne Line Renaud originaire elle aussi de Nieppe !

 

Cette étonnante simultanéité de rapprochements devenait, pour ma part, assez troublante, car, c’est au moment précis où je détaillais sur le papier ma rencontre avec Line Renaud et sa dédicace, dix ans avant... lors d’un Festival de Cannes en 1994 , que l’oiseau s’était brusquement envolé…

 

Plus encore, depuis le décès de son mari Loulou Gasté, puis de sa mère, lors de diverses entrevues avec les médias, Line Renaud ne cachait pas qu’elle croyait aux signes du destin, et notamment à la présence autour d’elle de ses chers disparus.  (J'ajoute que la chanson "Mademoiselle from Armentières", interprétée par Line Renaud, est inspirée de la vraie... qui s'appelait Marie Lecocq).

 

Si après ce récit, vous restez toujours sceptique sur la présence des signes, César et moi étions convaincus, en ce mois d’août 2004, que la réalité avait dépassé la fiction du cinéma et de la télévision.

 

Quant à l’interrogation du film « Faut-il aimer Mathilde ? », restait en suspens depuis la sortie du film en 1993…  Pour César et moi, la question était définitivement tranchée !

 

5 ans plus tard… Toujours Mathilde et Line !

 

La belle histoire ne s’arrête pas là…

 

Cinq ans plus tard, en ce mois d’août 2009, j’apprends dans les médias, que Line Renaud est la marraine d’une petite Mathilde, qui n’est autre que la fille de Hélène Médigue héroïne de « Plus belle la vie » et du comédien Samuel Labarthe.

 

Qui plus est, Line Renaud rappelle aussi qu’elle continuera en tournée, une pièce qu’elle jouait en début d’année 2009, au théâtre Marigny à Paris, intitulée : « Très chère Mathilde ».

 

Mais aussi, pratiquement cinq ans après sa première diffusion à la télévision (et les évènements vécus ci-dessus), le téléfilm d’Edwin Baily avec Line Renaud et Cristiana Reali est diffusé ce lundi 17 août 2009  à 13 H 45 sur la chaîne NT1 de la TNT.

 

« Etrange… Vous avez dit étrange ! ».


 

P.S. : Aujourd’hui, César (8 ans...  et en pleine forme) et son maître tiennent à renouveler leurs très vifs remerciements au personnel d’encadrement et enfants du centre aéré « Ste Marie », de ce mois d’août 2004, (dont le thème cette année-là était la nature et l’environnement… ça ne s’invente pas non plus !), ainsi que le cabinet vétérinaire halluinois qui l’a apaisé (avant les retrouvailles), et l’équipe du journal local Nord Eclair… sans oublier les signes du destin !.

 

 

                                                                                                                   Daniel DELAFOSSE

 

LIENS :  
 Un cinéphile halluinois sur les écrans du Festival de Cannes 1993.

Impressions et anecdotes du Festival de Cannes 1994.

La Guerre 1914 - 1918 - Halluin (85) L'Hommage d'Armentières à ses "Demoiselles" Line Renaud et Marie Lecocq.


Faisant suite à l'envoi de cet article le 17 août dernier, Madame Line Renaud m'a adressé, ce 24 août 2009, le courrier suivant : 

"Cher Daniel, votre histoire est vraiment étonnante. Ca ne peut pas n’être que le hasard. Ce sont des signes auxquels je crois par expérience. Je suis en permanence avec Loulou et maman par eux et cela m’aide tellement.

Votre récit m’a d’autant plus amusée que j’avais un merle des indes pendant mon séjour à Las Vegas. A mon retour je l’ai ramené chez moi à Paris et il s’est sauvé. Je ne l’ai jamais retrouvé.

Je suis heureuse que vous soyez de nouveau réunis. Mon arrière-grand-mère, qui m’a élevée s’appelait “marie” elle me protège toujours elle aussi. Votre courrier est peut-être un signe d’elle.

Je vous embrasse, caresses à César"

 Line Renaud

Partager cet article
Repost0
14 août 2009 5 14 /08 /août /2009 21:13



Ses premiers accords de guitare ont égayé des veillées scoutes autour du feu de bois. Rapidement, il s'est mis à composer des airs et griffonner des mots qui ont fait chantonner ses sentiments... Il avait alors 20 ans.

 

C'est à ce moment là que le Seigneur l'a rattrapé et l'a invité à animer des messes, des célébrations, des veillées prière. Il a, par ailleurs, animé un groupe de prière avec des jeunes sept années durant. Pendant toute cette période, il écrivait de temps à autre une chanson de foi.

 

C'est durant l'année 2000 qu'un ami lui lance le défi de rassembler ses chansons pour un "concert". Défi relevé ! Puis c'est un deuxième, puis un troisième... Il perçut cela comme un "appel".

 

Dès le début, il choisit de chanter en groupe : c'est important pour lui. Aujourd'hui, il a la chance d'être accompagné de ses amis qui ont comme lui le même goût de l'Evangile et de la musique. Originaires de la région de Lille, ils chantent surtout dans les églises, mais aussi partout où on les invite.

 

Voilà presque dix ans qu’il compose et donne des concerts. Debout avec sa guitare et entouré de ses amis musiciens, qui le suivent dans ses déplacements, Hugues Fantino réussit une véritable communion entre les artistes et le public, en lui communiquant sa bonne humeur et sa convivialité.

 

Ses textes sont des messages simples, d’espoir, de paix et d’amour. Il « considère que c’est une mission plutôt qu’une passion. Mon but est simplement de témoigner de l’amour de Dieu et je le fais en chanson. C’est ma mission en tant que chrétien ».

 

Avec son groupe de musiciens, il est auteur compositeur et interprète de 2 albums intitulés : « Traces de Toi » et « Face à Faces ».

 

De temps à autre, Hugues intervient seul pour des groupes de jeunes. Professionnellement, il exerce les fonctions d'animateur pastoral en lycée et collège au sein de l'enseignement catholique. Il est marié et a trois enfants.

 

(Archives et Synthèse D.D., Amea).


 

Aussi, ne manquez pas l’enregistrement en live :

 

Dimanche 27 septembre 2009 « Salle du Manège » à Halluin  - 16 H

 

Si vous souhaitez en connaître davantage (notamment, l'écoute des chansons),

je vous recommande de vous rendre
sur le site suivant :

 

                                            http://www.amea.fr/huguesfantino.html


LIENL'Abbé Yves Béguin a quitté Halluin... et n'est pas remplacé !    (Membre du groupe).


L'Halluinois Hugues Fantino joue à domicile, ce dimanche 27 septembre 2009, à la salle du Manège. Rencontre avec ce chrétien de 43 ans, père de trois enfants, auteur, compositeur et chanteur qui porte sa foi en bandoulière.

Pourquoi ce concert gratuit à Halluin ?


« Par opportunité. Comme mon groupe existe sous forme d'association (AMEA) basée à Halluin, nous avons un prix pour la location de la salle. Elle est spacieuse, nous pouvons faire des jeux de lumière, ce dont nous avons besoin puisque ce concert sera filmé par l'association Cinélys  pour la réalisation d'un DVD.


Plusieurs chansons seront également enregistrées et elles feront partie de notre 3e album. C'est une première car jusque-là, nous avions seulement des morceaux conçus en studio.
 »


Quand vous n'êtes pas sur scène, vous faites quoi ?


« Je suis animateur en pastorale au lycée général, professionnel et technique EIC de Tourcoing. Ma mission consiste à animer la vie spirituelle de l'établissement, et au-delà de ça j'essaie d'apporter des propositions en lien avec les professeurs qui peuvent faire grandir les élèves.  »


Vous avez toujours travaillé dans le milieu catholique ?


« Non, je suis resté neuf ans dans une entreprise d'emballage industriel qui a fermé. Ensuite, j'ai rejoint le centre du Haumont pendant trois ans où j'ai rencontré de nombreux mouvements d'église. Pour ne pas perdre ce contact avec les jeunes qui m'a tellement plu quand j'étais chef scout, j'ai postulé pour devenir animateur en pastoral. »


Vous avez grandi dans un milieu croyant ?


« Ma mère est très fervente mais pas mon père. Comme tout le monde, j'ai commencé à sécher la messe vers 12 ans puis adolescent je partais fumer des cigarettes avec des copains le dimanche matin. Mais j'ai toujours gardé au fond de moi un sens du sacré. Je n'ai pas la date en tête mais un jour, j'ai vraiment eu la conviction de la présence de Dieu. »


Et la guitare est arrivée au même moment ?


« A peu près. C'est très étonnant car j'ai essayé l'instrument chez un ami et c'était comme magique. Tout était facile. En quelques semaines, je composais des mélodies et des textes. La guitare a bouleversé ma vie. C'était en 1985, l'année où j'ai rencontré celle qui est aujourd'hui ma femme. J'étais amoureux, à fond dans les scouts et j'écrivais des chansons. »


Mais vous n'êtes monté sur scène qu'en 1999, plus de dix ans plus tard...

« Un ami m'a encouragé à chanter mes chansons et cela correspondait à un moment où je ne savais pas trop comment témoigner de ma foi. Tout a commencé à Saint-Christophe à Tourcoing en avril 2000 et depuis nous avons réalisé 90 concerts et deux albums avec le groupe.  


Est-ce que vous touchez un autre public que les chrétiens ?


« J'écris pour ceux qui ne croient pas mais je suis conscient que mon public est essentiellement composé de chrétiens. Mes chansons sont parfois reprises lors de mariages ou à des messes et parfois, je fais attention à ce que mes textes ne choquent pas. Mais cela me pose un problème car je ne veux pas perdre mon style. »

 
Et la notoriété, ça vous plaît ?


« Pas du tout. C'est même ce qui pourrait me faire arrêter de chanter. Je me considère comme un chrétien qui chante alors que tout le monde me voit comme un chanteur et c'est dur à vivre. J'ai des honneurs alors qu'il y a des gens qui donnent tout pour les autres, dans la simplicité et en étant vraiment témoin du Christ. »


(Archives, VdN, 26/9/2009).



600 personnes au concert enregistré... 


C'est une salle du Manège pleine à craquer qui a accueilli Hugues Fantino dimanche 27 septembre 2009, pour une représentation évangélique.

 

Accompagné de neuf choristes et de cinq musiciens, le chanteur halluinois a obtenu une participation enthousiaste de 600 personnes venues assister à son concert.


Hugues et son groupe ont démarré cette aventure début 2000, rassemblés au sein de l'association AMEA (Annonçons en musique l'évangile aujourd'hui), et décidant de partager leur foi à travers des représentations musicales.


Avec plus de 90 représentations à leur actif, ils se réjouissent d'avoir tourné dans des lieux insolites comme les maisons d'arrêt de la région. Le public halluinois a eu le privilège de découvrir quelques titres qui figureront sur leur troisième album, attendu pour la fin d'année.


Le spectacle de ce dimanche fut aussi l'occasion d'enregistrer en live quelques chansons de ce nouvel opus.


(Archives, N.E., 30/9/2009).

 

 

Le 3ème album est arrivé…

 

J'ai le plaisir de vous annoncer que notre 3ème album est arrivé. Enregistré en "Live" lors du concert à Halluin le 27 septembre dernier, revivez en direct toute l'ambiance des concerts tels que vous les aimez.

 

Un album de 15 chansons dont 8 inédites (Maître de l'amour, Nous voulons la paix, Passionément, Ressucito..).Commandez dès maintenant cet album sur la boutique de notre site www.amea.fr, et recevez-le chez vous sous 48H.

 

Un cadeau de communion, de profession de foi?  Ne cherchez plus, cet album Live est pour vous ! Bonne écoute et..bon concert!

  

Hugues FANTINO
3 rue Maurice Simono
59250 Halluin
03 20 94 45 05 / 06 13 41 40 97

 

 

Le chanteur d’église…

 

Si crise de la quarantaine il y a, il semble qu'elle soit de foi pour l'Halluinois Hugues Fantino qui vient de se lancer entièrement à la chanson. À 44 ans, l'homme quitte le lycée pour tenter de vivre de son art, guitare en bandoulière et l'évangile en livre de chevet. Rencontre.

 

Vous êtes à présent chanteur en église. Qu'est-ce que cela signifie ?

« C'est une appellation mais cela n'a rien d'officiel. On s'auto-proclame chanteur en église mais cela n'a pas de lien avec le diocèse, on est indépendant. Notre rôle consiste à aller chanter dans les églises, les mariages, pour des rassemblements ou dans des écoles, pour annoncer la bonne nouvelle de Jésus. »

  

 N'est-ce pas plus confortable d'être animateur dans un lycée ?

 

« J'ai commencé en septembre 2000 à être animateur en pastorale à l'école industrielle et commerciale (EIC) de Tourcoing. Depuis un peu plus d'un an, j'éprouvais une certaine lassitude et un manque d'enthousiasme. J'en ai fait part et j'ai été très bien accompagné par ma direction et mes proches.

 

En janvier, j'ai effectué un bilan de compétence mais je n'arrivais pas voir très clair. Plusieurs projets m'ont traversé l'esprit, mais aucun ne s'est mis en place. Mais je savais que je voulais changer. »

 

Et le déclic, alors ?

 

« Lors d'un rassemblement, j'ai rencontré une chanteuse en église et l'on a parlé de son emploi du temps, de sa vie. J'ai ensuite appelé Patrick Richard, chanteur depuis plus de 20 ans et très bon ami, qui m'a répondu : "ça fait longtemps que j'attendais que tu fasses cela" et ce fut une libération.

 

Tout à coup, c'était évident. J'ai quand même demandé à mon épouse qui m'a donné son feu vert et ce virage professionnel a été clair dans ma tête. »

 

Quels ont été vos plus beaux moments en tant qu'animateur en pastorale à l'EIC ?

 

« Ce métier consiste à l'aide d'une équipe d'élèves et d'enseignants, à donner une vie spirituelle à l'établissement. Il y a l'aumônerie et les actions de solidarité. Mes plus beaux souvenirs sont les retraites de confirmations ou de pèlerinages.

 

Quand les élèves sont hors du milieu scolaire, ils sont capables d'une grande générosité, d'ouvrir leur coeur. J'ai aimé aussi les rencontres avec les élèves musulmans qui parlent plus facilement de foi. Ils sont précieux pour cela car ils sont plus spirituels. »

 

Comment allez-vous gérer cette nouvelle carrière ?

 

« Depuis dix ans, seul ou avec l'association Annoncer en musique l'évangile aujourd'hui (AMEA), je fais des concerts. Je bénéficie d'un réseau que j'ai justement actionné pour faire connaître mon virage. Pour l'instant, le mois de septembre est presque bouclé, mais il me faut des concerts pour les mois suivants.

 

Je peux jouer seul pour une ambiance plus intime ou avec la quinzaine de musiciens du groupe pour des événements plus festifs. Et puis je me suis remis au piano pour proposer des morceaux. Je n'ai pas de plan, je me lance, on verra... »

 

Première date dans cette nouvelle carrière à l'église Saint-Hilaire d’Halluin le 12 septembre 2010. Entrée gratuite.

 

(Archives, VdN, 28/8/2010).

 

Partager cet article
Repost0
14 août 2009 5 14 /08 /août /2009 06:38



Il y a exactement 40 ans, le Festival de Woodstock aux Etats-Unis, qui se déroula les 15, 16 et 17 août de l'année 1969, a réellement  marqué l'histoire et le monde de la musique.


L I E N S :  http://fr.wikipedia.org/wiki/Festival_de_Woodstock

www.dailymotion.com/video/x2t6ul_woodstock-festival-1969_events 

www.dailymotion.com/video/x176n_jimi-hendrix-woodstock_events          


Partager cet article
Repost0
11 août 2009 2 11 /08 /août /2009 19:39


Bien avant la vague de « Bienvenue chez les Ch'tis »,  les Halluinois Mimi Crincrin et Justin Chicon avec leur spectacle de la « Ch'tite Love Story » écumaient depuis trois ans les scènes nationales et régionales avec leurs adaptations de chansons françaises et ce avec un réel bonheur.


Le premier cd a été vendu à 10 000 exemplaires et le deuxième affiche actuellement 3 000 ventes au compteur...


Euch téléphone y brait, ça vous dit quelque chose ? C'est la traduction en ch'ti du Téléphone pleure de Claude François, un titre issu des reprises chantées par Mimi Crincrin et Justin Chicon.


Deux albums et un DVD plus tard, le duo de la Ch'tite Love Story made in Halluin continue de surfer sur la vague ch'ti qu'a fait déferler Dany Boon.

Fort des 10 000 exemplaires déjà vendus du premier album, le couple sort aujourd'hui un nouveau CD (4 titres) sur lequel figure une adaptation en ch'ti de "La Drague", le tube des années soixante-dix immortalisé par Guy Bedos et Sophie Daumier.

Accent rétro

« Délibérément, on a repris le fonctionnement marketing de la belle époque des 45 Tours », explique Bobby Luccini qui a signé les arrangements. Et ce petit accent rétro s'exprime également à travers les microsillons dessinés à même la galette ou encore un design « face A - face B ».


Fidèle aux aventures de Mimi (Isabelle Bausière) et Justin (Christophe Brice), le public suit déjà. « Le clip de cette nouvelle parodie a enregistré 3 000 passages en une semaine », se réjouit le musicien manager.


Outre les deux « locomotives » que constituent La Drague et L'été s'ra caud (reprise d'Éric Charden), à ce nouveau CD s'ajoutent une création des Capenoules (Eh bin min Justin) et Les chansons de l'été, titre emprunté au second album du duo et « qui dévoile la face cachée de l'artiste », suggère B. Luccini. Un aperçu qui devrait être suivi « de l'album complet en fin d'année », promet-il.

Croisière ch'ti

« Jamais nous n'aurions imaginé, en 2006, que ça allait nous mener jusque-là ! », confie-t-il encore. Trois ans après ses premiers pastiches, la Ch'tite Love Story rassemble aujourd'hui « un public jeune, branché sur Internet, et un public plus ancien » qui vient les applaudir au fil de ses spectacles. « Ce n'est que du bonheur ! sourit  I. Bausière. Nous avons un rapport simple et très chaleureux avec ceux qui nous suivent. »


En 2008, le couple de joyeux lurons a par ailleurs donné plus de 50 représentations. Mais la consécration est venue d'une compagnie qui les a programmés sur « la croisière des Ch'tis », avec une navigation de 10 jours sur les eaux méditerranéennes, escale à Barcelone, Palma de Majorque, Tunis, Malte, Palerme...Cette tournée est pour le couple le résultat d'un travail constant et une reconnaissance officielle...

L'année 2009 se présente déjà sous de bons hospices, Mimi et Justin sont programmés pour « la tournée en Or 2009 » avec Eve Angeli et Abba Star en partenariat avec la Voix du Nord, Mona FM et le RC Lens. L'aventure continue.

On pourra les croiser  le 24 juillet à Heuchin, le 2 août à Le Quesnoy et le 24 août 2009 à Pécancourt. Ils animeront également quelques soirées de la Croisière ch'ti qui, pour son second départ en novembre 2009, prendra la direction de la mer Adriatique.


 « La Drague », de Mimi Crincrin et Justin Chicon (5 E). Boutique des lecteurs au 03 20 39 00 39. En grande distribution à la rentrée.


(Archives, VdN, 21/7/2009).


La Ch’tite love story jouée enfin à domicile…


Mercredi 17 mars 2010 à la salle des fêtes « Le Manège », la Ch'tite love story s'invitera pour animer cette après-midi récréative des aînés. ... Le couple qui interprète, en ch'ti, les standards de la chanson françaises, n'en finit pas d'amuser le public dans toute la France.


Pour Mimi Crin Crin et Justin Chicon, c'est une première sur la ville d'Halluin, car depuis dix années que dure l'aventure, le couple d'humoristes bien connu dans la région, n'a jamais eu l'opportunité, de jouer à domicile.


En effet, Mimi n'est autre qu'Isabelle Luchini épouse de Bobby qui a fait partie de l'aventure des Stocks, dans les années quatre-vingts. Elle est en outre la maman de Léonard qui a participé à l'enregistrement d'un CD au profit des Clows de l'espoir « Louise et Léo Chantent pour les Clowns de l'espoir ». En bref de bonnes références.


Justin Chicon, dans la vie Benoît Brice, aime... les endives au maroilles avec « eune bonne bière, ch'est un brave garchon. Un t'tiot peu fleur bleue, un t'tiot peu naïf, Justin se laisse facilement rouler dins l'farine. » Mimi aime, « eul tarte au chuque qui guille, elle vient des corons et ch'est loin d'être eune fière du cul. » Deux CD plus loin, un single « la drague » et depuis trois ans un dvd, les aventures de ce couple de choc ne sont pas prêtes de s'achever.


Mimi et Justin ont de plus rencontré un troisième larron en la personne de l'humoriste ZEF (bien connu à la MJC locale).


Leur travail commun promet une production des plus déjantées. Après une saison de représentations, le couple sera sur scène pour la troisième édition de « La croisière des Ch'tis » du 27 octobre au 6 novembre 2010 sur le Costa Magica, « poilade garantie » assurent-ils.


« Cela faisait un moment que nous avions le désir de nous produire en public à Halluin, depuis vingt ans que nous y résidons. Nous avons répondu sans hésitation présents pour le goûter de printemps des aînés du 17 mars. Évidemment, mon désir le plus fort serait que la Ch'tite love story soit une fois au programme du spectacle 13 juillet sur la plaine du port de plaisance. 
» confie Mimi qui n'a pas « s'langue dans la poque ».
Alors appel du pied perçu ?


(Archives, VdN, 4/3/2010).


LIENS :  www.dailymotion.com/ChtiteLoveStory (Vidéo)

http://home.nordnet.fr/~marchand/luccini.htm

L'Halluinois Bobby Luccini, Musicien et Compositeur en Vogue...

L'Association Halluinoise "The Dancing Cow-Boys " Fête ses 10 Ans.

In ch't Halluinos eximplaire, y s'appelle Ugèn' Debévère !

L'Halluinois Raymond Mahieu une passion, une vie..., ou plus de soixante ans sur un air d'accordéon.

Partager cet article
Repost0
10 août 2009 1 10 /08 /août /2009 05:03


Bobby Luccini, l'Halluinois batteur des Stocks, groupe régional de rock, ne cesse de remettre le ch'ti au goût du jour. Il vient de sortir un CD de 3 tubes et une compo personnelle en ch'ti comme les 45 tours de la belle époque du vinyle. C'est son 3e album depuis 2006 et il n'entend pas en rester là.


Agé de 54 ans, Lommois d’origine, il est Halluinois depuis une vingtaine d’années. Son ensemble a notamment assuré des premières parties des concerts de l’inoxydable Johnny !


Dans le cadre de ses tournées, il a sillonné la France mais surtout le littoral l’été. Avec les Stocks, il faisait les ports. A l’âge de 18 ans, avec Jean Nohain, j’avais suivi une tournée de Deauville à Mimizan, puis avec un orchestre de variétés « Made in France ».


Bobby Luccini ne pensait pas qu'il réorienterait sa carrière vers les pastiches et les parodies en ch'ti, lui, l'un des archanges du rock n’roll régional des années 80. L'évolution technologique avec la possibilité d'aménager un studio à son domicile, au Mont d'Halluin, en a décidé autrement.


 « Avant il fallait réserver et payer la location d'un studio, ce qui coûtait cher sans disposer de la liberté dont on peut bénéficier chez soi », se souvient Bobby Luccini, « on a démarré cette aventure du spectacle et de la chanson en ch'ti depuis 2006 sans grande prétention, sans anticiper le succès rencontré qui nous a permis de jouer dans des endroits sympas. »


En novembre 2006, Bobby Luccini, musicien et compositeur, imagine une love story en ch'ti avec un couple truculent, Mimi Crincrin et Justin Chicon dont la trame se nourrit de tranches de vie.


En toile de fond sonore, des reprises de tubes en ch'ti (Laiche me t'aimer de Johnny, Euch téléphone y brait, etc). Le succès est immédiat : la reprise du téléphone de Claude François en ch'ti génère 400 000 passages sur Internet ! D'autres chiffres suivent : une centaine de spectacles, plus de 30 000CD et 3000 DVD vendus, et tout cela avant la déferlante de Bienvenue chez les Ch'tis.


Il y a même eu une croisière des Ch'tis en novembre2008 dont la 2e édition se déroulera du 14 au 23novembre 2009, en Orient, de Venise à Istanbul. La croisière s'amusera encore en ch'ti, de manière débridée et revigorante.


« L'esprit tourne-disque »


L'actualité, c'est la sortie d'un single, un CD de 4 titres, un format qui rappelle l'époque où le vinyle était roi, dans les années 70 ! Le CD a la physionomie d'un 45 tours avec ses faces A et B que l'on peut écouter en stéréophonie.


 « On avait envie de sortir un 1e single, puis un second pour ensuite amener un album qui intégrera les deux singles »,
  souligne Bobby Luccini. Sur la face A, comme du temps des petites galettes tant oubliées, on retrouve une reprise du célèbre sketch de Guy Bedos et Sophie Daumier, La drague, puis une reprise d'une chanson des Capenoules qui n'est jamais sortie, Eh Bin Min Justin.


Sur la face B, L'été sera chaud, tube de Barbelivien et Charden, et une composition de Bobby Luccini avec son complice de scène Christophe Brice : Les chansons de l'été. «  C'est une création pure qui explique notre démarche vis-à-vis des tubes de l'été et qui reprend l'esprit tourne-disque », précise Bobby Luccini.


Ces 4 titres ouvrent actuellement la tournée entreprise par la petite troupe, Mimi Crincrin, Justin Chicon, Bobby Luccini, avec le Racing Club de Lens, etc. On peut se procurer le CD à la boutique VDN de Lille mais il sera distribué à la rentrée dans les réseaux commerciaux (FNAC,etc). Et l'aventure en ch'ti se poursuit pour Bobby Luccini.


(Archives, N.E., 28/7/2009).

L I E N S :  http://www.exagonrock.com/presence19861/index.html.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Stocks

http://www.marquilly.com/

www.demoniac-team.info/

Partager cet article
Repost0
7 août 2009 5 07 /08 /août /2009 19:01



L'ouvrage intitulé "Halluin, Images d'Autrefois" (Tome 1)  était officiellement présenté en Mairie d'Halluin, le 12 mai 1989, par l'association "A la recherche du passé d'Halluin"  emmenée par son président le Docteur André Louf, en présence du conseiller général et maire d'Halluin M. Alexandre Faidherbe.

1989 - 2009... 20 ans déjà !

Deux autres livres seront publiés par la suite, et dont vous pouvez retrouver les détails de leur élaboration ci-dessous :


L I E N SL'association "A la recherche du passé d'Halluin" (1) Si Halluin d'Autrefois m'était contée... ou la naissance de l'association.

L'association "A la recherche du passé d'Halluin" (2) "Halluin Images d'autrefois", un deuxième tome pour comprendre la Ville.

L'Association "A la recherche du passé d'Halluin" (3) Mémoire en Images Halluin : Troisième tome.

Partager cet article
Repost0
5 août 2009 3 05 /08 /août /2009 06:09
Partager cet article
Repost0
3 août 2009 1 03 /08 /août /2009 19:39
Partager cet article
Repost0

Texte Libre

Depuis février 2007, ce site vous est offert gracieusement, il est le fruit d'un travail bénévole important de recherches, de rédaction et mise en page.

Alors n'hésitez-pas à laisser un message (cliquez sur ajouter un commentaire à la fin de chaque article), ou sur le Livre d'Or afin que je puisse connaître vos impressions sur les articles consultés et votre intérêt pour l'histoire locale ; ou si vous désirez apporter des rectifications, des précisions ou informations complémentaires.

Je souhaite à chacune et chacun d'entre vous, une excellente plongée dans le passé halluinois.

Vous pouvez me contacter aussi à l'adresse suivante :
daniel.delafosse@wanadoo.fr

 

Depuis plus de 4 ans, 1000 articles (+ Compléments d'informations) ont été présentés sur ce blog...

 

A compter du 4 Juillet 2011, ce lien ne sera plus consacré à la parution d'écrits et aux mises à jour.

 

Désormais, vous trouverez uniquement la publication de photos (archives personnelles), anciennes ou récentes, relatives à Halluin (Vos commentaires sont toujours les bienvenus !).

 

Vous pouvez continuer à me lire sur le site :   http://alarecherchedupasse-halluin.net/  

 

Merci à vous.  

  

Texte Libre


Afin de faciliter votre quête et pour plus de rapidité, utilisez les mots essentiels de votre demande
 dans le module "Recherche" ci-dessus...

Réponse à certaines interrogations…

 

Permettez-moi de préciser que ce blog est la réalisation d’un travail d’archives personnelles ou provenant d’articles publiés dans la presse (La Voix du Nord, Nord Eclair, La Vie Chez Nous etc...), revues et livres divers.

 

Créé à mon initiative, il était normal que ce blog contienne principalement les archives familiales, mais de suite, ne voulant pas me cantonner à cela, j’ai décidé de l’ouvrir à tous les thèmes qui étaient rattachés au passé halluinois et à son histoire.

 

Au fur et à mesure de son installation, j’ai intégré également des informations présentes, liées à la vie halluinoise en priorité ou d'ordre général, susceptibles d’intéresser le plus grand nombre de lecteurs ; en essayant d’être au plus près des évènements et en effectuant, si nécessaire, des mises à jour sur des documents déjà publiés.

 

En ce qui concerne l’Histoire d’Halluin, chacun comprendra que la parution d'un article n'est faisable uniquement pour des documents en ma possession… Mon seul but est d’informer le mieux possible en abordant tous les sujets sans aucune restriction !

 

Ce blog n’ayant aucun caractère officiel, j’invite simplement les personnes qui possèdent des documents sur l’histoire locale, d’ouvrir leur propre blog ou site… Et je serais ravi bien entendu de le consulter.

 

 Aussi, le mien est rédigé dans la mesure de mes possibilités de temps mais aussi d’envie…, et l’espoir, pour ma part, que ce véritable travail reste uniquement le plaisir de faire partager une passion !

 

Merci à vous.  (2008)   

Liens Sites Halluinois
  :
 
  
   
                 

Site officiel de la Ville d'Halluin 59250 :  ville-halluin.fr

"A la recherche du Passé d'Halluin
" (Photos) :
alarecherchedupasse-halluin.net/

 

brandodean.over-blog.org/article-la-politique-halluinoise-et-les-sites-et-blogs-sur-internet-50337926.html

 

Paroisse Notre-Dame de la Lys Halluin : nordnet.fr/ndlys
Les Amis de l"Orgue Halluin : orgue-halluin.123.fr

Propriété "Le Manoir aux loups" Mont d'Halluin : parcmanoirauxloups.com
Le Syndicat d'Initiative d'Halluin : .tourisme-halluin.fr

Ecole de Musique Halluin : ville-halluin.fr/culture.
La Lyre Halluinoiselyre-halluinoise.com

 

M.J.C.  M.P.T. Halluin : mjchalluin.free.fr
Canalblog : villehalluin.canalblog.com/archives

Cercle Généalogique Halluin Lys
:
perso.wanadoo.fr/genealys.halluin
Cinélys Halluin : cinelyshalluin.asso-web.com

 

Tennis Club Halluin : tennisclub.halluin.free.fr
Volley Club Michelet Halluin : volleyclubmichelethalluin.com
Vélo Club Halluin : levcuh.canalblog.com
Club de Musculation Halluin : halluinmusculation.com
Athlétisme Halluin : ahvl.com.fr
Judo - Ju-Jitsu : judohalluin.keogratuit.com
Triathlon Halluin  halluintriathlon.over-blog.fr

Badminton - Halluin http://www.asb.asso.fr

Livre D'or

Texte Libre

Musiques de Films :

deezer.com/fr/music/ennio-morricone 

deezer.com/fr/music/john-williams

deezer.com/fr/music/john-barry

deezer.com/fr/music/maurice-jarre

deezer.com/fr/music/vangelis

deezer.com/fr/music/georges-delerue

deezer.com/fr/music/michel-legrand

deezer.com/fr/music/eric-serra

deezer.com/fr/music/gabriel-yared


Musiques Groupes et Interprètes Divers :

deezer.com/fr/music/los-calchakis

deezer.com/fr/music/harvest-neil-young

deezer.com/fr/music/pink-floyd

deezer.com/fr/music/simon-and-garfunkel

deezer.com/fr/music/the-animals

deezer.com/fr/music/supertramp

deezer.com/fr/music/talk-talk

deezer.com/fr/music/jean-michel-jarre

deezer.com/fr/music/cat-stevens

deezer.com/fr/music/alan-stivell

deezer.com/fr/music/maxime-le-forestier

deezer.com/fr/music/graeme-allwright

deezer.com/fr/music/neil-diamond

deezer.com/fr/music/michel-jonasz

deezer.com/fr/music/léo-ferré

deezer.com/fr/music/james-blunt

deezer.com/fr/music/hugues-aufray

.deezer.com/fr/music/jean-ferrat

deezer.com/fr/music/dick-rivers

deezer.com/fr/music/marie-laforêt

deezer.com/fr/music/alain-chamfort

deezer.com/fr/music/the-cranberries

deezer.com/fr/music/richard-anthony

deezer.com/fr/music/david-bowie

deezer.com/fr/music/the-who

deezer.com/fr/music/queen

  

deezer.com/fr/music/david-guetta

 

deezer.com/fr/music/gipsy-kings

deezer.com/fr/music/les-négresses-vertes

deezer.com/fr/music/cali

deezer.com/fr/music/anaïs

deezer.com/fr/music/olivia-ruiz

deezer.com/fr/music/manu-chao

deezer.com/fr/music/bryan-adams

deezer.com/fr/music/chris-isaak

deezer.com/fr/music/bryan-ferry

 
Revues - Opérettes - Comédies Musicales :

deezer.com/fr/music/mistinguett

deezer.com/fr/music/marlene-dietrich

deezer.com/fr/music/josephine-baker

deezer.com/fr/music/line-renaud

deezer.com/fr/music/annie-cordy

deezer.com/fr/music/zizi-jeanmaire

deezer.com/fr/music/grace-jones

deezer.com/fr/music/amanda-lear

deezer.com/fr/music/maurice-chevalier

deezer.com/fr/music/jean-gabin

deezer.com/fr/music/fernandel

deezer.com/fr/music/bourvil

deezer.com/fr/music/yves-montand

deezer.com/fr/music/tino-rossi

deezer.com/fr/music/luis-mariano

deezer.com/fr/music/dario-moreno

deezer.com/fr/music/andré-dassary

deezer.com/fr/music/joselito

deezer.com/fr/music/comédies-musicales